La pédagogie du contrat

Inspection Académique de la Sarthe
Extrait de "Exploiter l'Evaluation CE2" - Septembre 2001

Un élément théorique...

Cette technique d’enseignement ou d’apprentissage permet à un enseignant de négocier avec le formé un travail personnel correspondant à un objectif déterminé.
L’élève peut ainsi, choisissant lui-même la nature et la difficulté de la tâche qu’il aura à accomplir, s’engager «par contrat» avec le maître ou l’équipe pédagogique, et promettre qu’en un temps donné, il aura, sinon acquis de nouvelles compétences, du moins résolu un problème particulier.
Un tel engagement implique toutefois la réciprocité de la relation, et impose au maître une attitude générale de soutien et d’accompagnement, ainsi qu’une instrumentation précise : tableau de bord, prêt de documents, éventuellement contact avec la famille, échanges d’informations...

« À partir du moment où on accepte [en pédagogie différenciée] qu’une multiplicité d’itinéraires se substitue à une route unique, l’on prend le risque de perdre de vue un grand nombre d’élèves ; car il ne peut être question d’imposer à tous, les mêmes critères de comportements, les mêmes types de travaux, le même rythme d’acquisition.
Il est donc indispensable de substituer ici au contrat tacite et unique qui liait le maître à toute une classe, des contrats individuels et diversifiés qui engagent chaque élève, précisent exactement ce que l’on attend de chacun d’entre eux et les soutiens sur lesquels il peut compter.

[...] En résumé, le contrat pédagogique représente la différenciation en actes ; il engage l’élève et l’éducateur autour d’un projet commun, nouant les exigences du savoir, la personnalité de l’apprenant et l’intervention du formateur. Il est à la fois un précieux analyseur, un moyen de finaliser le temps scolaire, une occasion de préciser les objectifs et de se mettre en quête des moyens pour les atteindre, un outil enfin, pour donner du sens à l’évaluation» ainsi que l’énonce Philippe Meirieu dans L’école mode d’emploi, ESF éditeur, Paris, 1992.

Aujourd’hui, la pédagogie du contrat apparaît comme une composante de la pédagogie différenciée, comme un dispositif particulier d’enseignement ou d’apprentissage qui peut se juxtaposer à d’autres dispositifs, chacun conservant sa finalité propre : le projet, l’enseignement individualisé, les situations-problèmes, etc.

...au service de la pratique

École : … Date : 15 09 99 Élève : Jérôme

Constat de la situation J’ai du mal à lire vite. Je ne lis pas beaucoup de livres (romans). Je préfère les B.D. mais je n’aime pas lire toutes les bulles. Dans ma famille, je suis obligé de finir les livres commencés. J’ai l’impression de ne pas pouvoir lire les histoires longues.

Objectif : à quoi dois -je arriver ? Je veux augmenter ma vitesse de lecture. Je ne choisis que des livres qui m’attirent. J’ai le droit d’abandonner un livre mais je le remplace par un autre. Je m’engage à lire cinq livres et à lire les bulles des B.D.

Exemple de contrat

Échéance du contrat 
Six semaines ; jusqu’aux vacances de la Toussaint.

Moyens pour réussir le contrat
Quand ? Chaque jour.
Où ? À l’école, chez moi.
Avec quelles aides ? Un autre élève, le maître, mes parents.
Avec qui ? Julien et Émilie ( même contrat ).
Quels supports ? Lecture rapide : Lexidata, Elmo 0 Lecture plaisir : deux romans, deux B.D. un documentaire animalier.

Évaluation
L’évaluation sera faite par moi-même : autocorrection avec Lexidata et Elmo 0. Elle sera faite par les autres élèves à qui je présenterai les livres que j’ai lus. Le maître fera le point avec moi à la fin du contrat.

Je m’engage à remplir ce contrat pour le 20 10 99. L’élève Jérôme   Signature
Je m’engage à aider Jérôme en lui aménageant chaque jour un temps de travail personnel. L’enseignant  Signature
Nous nous engageons à aider notre enfant pour son travail à la maison. Les parents  Signature