logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 -Décembre

De: Marcelot Alain <alain.marcelot@chello.fr>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [PMEV] centimes
Date : lundi 25 décembre 2000 18:04


----- Original Message -----
From: <Lebateleur2@aol.com>
To: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Sent: Monday, December 25, 2000 11:44 AM
Subject: Re: [PMEV] centimes


Une question d'un prof de maths de sixième :

Mes élèves sont en difficulté face à l'écriture 4,2 F
qui peut être obtenue par exemple comme résultat d'une division

En effet, il connaissent les francs et les centimes (et rien entre)

Ainsi pour eux, le 2 signifie nécessairement centime.

Je me suis permis
(en mettant tous les guillemets autour et avec moultes précautions)
d'inventer les termes dimes et millimes
(en évoquant le fait que dîme a ("aussi") eu le sens d'un impôt)

Ainsi, comme pour les mètres, décimètres, centimètres et millimètres,
ils ont les Francs, dimes (de franc), centimes et millimes.

Y-a-t-il un inconvénient à cet "invention" de votre point de vue
ou même des précautions supplémentaires à développer ?

Merci d'avance

et joyeux Noël

PS : je dépose cette question en liste PMEV parce qu'elle est, il me semble,
un lieu où les pratiques pédagogiques sont interrogées avec un réel désir de
les faire évoluer (et où, à ce jour je n'ai pas encore vu exclure un débat a
priori)

Le bateleur (Luc Comeau-Montasse)
Ce n'est pas pour rien que
l'enfant a une plus grande tolérance
que l'adulte
vis-à-vis de la balançoire.


Le problème ne se situe pas entre les francs et les centimes, mais plus
généralement dans la compréhension de l'écriture des décimaux.
Si les élèves sont en difficulté face à une écriture du type 4,2F, c'est, à
l'évidence qu'ils n'ont pas compris ( ou oublié)... qu'elle était
équivalente à 4, 20f.
Il y a nécessité, ici de revenir à l'usage d'un tableau à colonnes
comportant unités, dizaines, centaines, dixièmes, centièmes et millièmes
au-delà si on le souhaite). Les nombres 4,2 et 4,20 et même 4,200 et 4,2000
seront placés dans le tableau. il ne faudra pas longtemps aux élèves pour
comprendre qu'il s'agit de représentations d'une même quantité et que les
zéros supplémentaires peuvent être supprimés.
Le problème que tu rencontres trouve d'ailleurs son origine ici. Les élèves
de CM2 ont appris à supprimer les zéros inutiles pas à les remettre ce qui,
dans le cas particulier de la monnaie, apparaît nécessaire puisque les
"décimes" n'existent pas !

Tu es, mon cher collègue, confronté à des élèves de sixième dont le maître
de CM2 a bien fait son travail !
Je te conseille (humblement) de refaire quelques manipulations d'écritures
de décimaux équivalents comportant des zéros inutiles ou non afin que les
élèves ne recontrent plus ce genre de problème.
J'espère t'avoir aidé dans ta réflexion
A.Marcelot

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France