logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 -Décembre

De: <Lebateleur2@aol.com>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [PMEV] centimes
Date : lundi 25 décembre 2000 12:45

Une question d'un prof de maths de sixième :

Mes élèves sont en difficulté face à l'écriture 4,2 F
qui peut être obtenue par exemple comme résultat d'une division

En effet, il connaissent les francs et les centimes (et rien entre)

Ainsi pour eux, le 2 signifie nécessairement centime.

Je me suis permis
(en mettant tous les guillemets autour et avec moultes précautions)
d'inventer les termes dimes et millimes
(en évoquant le fait que dîme a ("aussi") eu le sens d'un impôt)

Ainsi, comme pour les mètres, décimètres, centimètres et millimètres,
ils ont les Francs, dimes (de franc), centimes et millimes.

Y-a-t-il un inconvénient à cet "invention" de votre point de vue
ou même des précautions supplémentaires à développer ?

Merci d'avance

et joyeux Noël

PS : je dépose cette question en liste PMEV parce qu'elle est, il me semble,
un lieu où les pratiques pédagogiques sont interrogées avec un réel désir de
les faire évoluer (et où, à ce jour je n'ai pas encore vu exclure un débat a
priori)

Le bateleur (Luc Comeau-Montasse)
Ce n'est pas pour rien que
l'enfant a une plus grande tolérance
que l'adulte
vis-à-vis de la balançoire.

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France