logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 -Décembre

De: Michel Monot <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [PMEV] inspection
Date : lundi 18 décembre 2000 01:51

C'est interessant de voir qu'une inspectrice non prélablement informée peut quand même
repérer l'essentiel et apprécier cette façon de faire un peu marginale.
Bien sûr, le "pourquoi" du "comment" lui échappe peut être.
Appropriation des savoirs : oui.
Langue rélexive : apparemment pas, qui vaut pourtant investissement à long terme. Ici,
c'est l'éclaiarge récent de la linguistique qui est en cause, mais il est encore peu
connu. Il semble l'être en revanche de l'inspectrice qui a présidé le jury CAFIMF de
Gérard Maurice.

J'ai beaucoup cité Perrenoud, qui est de plus en plus connu. Référence essentielle pour
bien situer la pédagogie de maîtrise, dont la version Suisse méritait attention par le
sérieux qui l'avait accompagnée, mais pour comprendre aussi qu'elle avait besoin
d'évoluer. Sur la direction que la PMEV a prise, à partir ce cette suggestion d'évolution,
rien : je ne crois pas que Perrenoud ait jamais évoqué le concept d'apprentissage
vicariant. Mais, s'agissant d'un processus qui existe de toute façon incognito dans les
classes, et de façon sans doute plus marquée dans les classes uniques dont on constate
qu'elles réussissent sans bien savoir popurquoi, on ne peut pas parler d'une véritable
"innovation". Il y a renforcement et rationalisation du processus en question, avec au
bout du compte une sorte de "classe Freinet" qui fonctionne un peu différemment, mais rien
de très nouveau dans les apparences.

C'est d'ailleurs ce qui peut parfois faire problème quand le rôle spécifique du bilan
n'est pas perçu, comme on le voit dans l'inspection pourtant favorable de Marik Cosson..
Dans ce cas, c'est dommage car le jugement porté est en quelques sorte tronqué.

Mais je comprends que tu sois rassuré et c'est bien l'essentiel. Se lancer dans de telles
condition, sans soutien de l'équipe pédagogique de circonscription, est évidemment
difficile. Affronter ensuite le jugement des "chefs" est aussi un peu angoissant parfois,
malheureusement.

Quoi qu'il en soit, tu as bien travaillé et tu auras donc une image !

Bien cordialement,

MM


----- Original Message -----
From: "pierre-yves manin" <pierre-yves.manin@libertysurf.fr>
To: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Sent: Sunday, December 17, 2000 8:11 PM
Subject: [PMEV] inspection


> J'ai été inspecté le 16/11/00.
> Je vous fait part avec un peu de retard des commentaires de l'inspectrice.
>
> J'ai une classe de CM1(12)CM2(11) et une enfant qui sera orienté en SEGPA.
> Je fonctionne avec des plans de travail de 15jours à 3 semaines.
> Pour l'instant je sépare les temps de TI de math et ceux de français.
>
> Elle a observé: - une séance de lecture écriture autour du Vendée Globe
> (livret PEMF).
> - une séance de calcul mental
> - une séance de travail individuel de
> mathématiques( on était à la fin d'un plan de 15 jours)
> - après la récréation un bilan que des enfants
> avaient préparé pendant la récréation.
>
> Concernant le bilan : "C'est un bon moment qui permet de mettre les élèves
> en situation d'appropriation des savoirs"
>
> Synthèse et recommandations :
> "M Manin a mis en place pour la 2ème année un fonctionnement de classe
> innovant qui consiste à faire travailler ses élèves en autonomie autour d'un
> plan de travail permettant les apprentissages prévus dans la programmation.
> Entre les moments de travail en autonomie, les moments de justification
> individuelle de chaque élève devant le maître et les moments de bilan ( où
> les demandeurs d'explications et les experts communiquent aisément), la mise
> en situation d'appropriation des savoirs est bien organisée.
> Je ne peux que l'inciter à continuer : visiblement tous les enfants en
> profitent et même ceux qui étaient le plus en difficulté se sentent
> dédouanés du risque d'oser et font de bon progrès."
>
> Recommandations: - Réserver des plages de travail de toute la classe sur
> un sujet commun, des situations de recherche, l'exploitation des erreurs.
> - Ne pas tomber dans le tout fiches.
> - Prévoir des exercices où les enfants ont à
> écrire des phrases,
> - Exigence accrue sur l'orthographe.
>
>
> Elle m'a expliqué avoir travaillé avec des plans de travail. Elle m'a parlé
> de P Perrenoud.
> Je lui ai fourni l'adresse du site PMEV.
>
> Je ressentais le besoin d'un regard extérieur sur mon fonctionnement et j'en
> ressors conforté et motivé.
>
>
> Pierre-Yves Manin

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France