logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 -Décembre

De: Antoine Cantais <Antoine.Cantais@ia59.ac-lille.fr>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [PMEV] Organisation
Date : mardi 12 décembre 2000 20:21

----- Message d'origine -----
De : Marcelot Alain
À : pedagogie-maitrise@egroups.com
Envoyé : dimanche 10 décembre 2000 20:38
Objet : [PMEV] Organisation


<Pendant les phases de travail individuel, on est censé corriger les fiches
que les enfants nous montrent.Même en supposant <qu'elles soient conçues
"courtes" et faciles à corriger, il est difficile de se consacrer aus
enfants en difficulté. Le défilé est <continuel...Si l'on garde les
corrections pour le soir ( ce qui me semble contraire aux fondements de la
PMEV), on ne gère pas <efficacement les phases de bilans puisque les
compétences abordées durant cette phase ne correspondront pas forcément aux
<besoins des élèves...

J'ai choisi pour "résoudre" ce problème de corriger les cahiers en dehors
des heures de classe, ce qui me permet de me consacrer aux élèves en
difficulté soit individuellement soit en consttituant des groupes de besoin
lorsque une fiche a été échouée par plusieurs élèves. Cela ne semble pas
gêner les moments de bilan. Je préfère multiplier les dispositifs d'aides
aux élèves en difficulté.

<Je me trouve, d'autre part, confronté à des cas d'élèves qui, au cours des
trois semaines, n'ont pas travaillé toutes les <compétences, ce qui est
ennuyeux.

Est-ce vraiment ennuyeux ? Je m'explique. Dans la liste des compétences
proposées à chaque plan de travail, il serait vraiment étonnant que toutes
figurent dans les potentialités d'apprentissage (Zone de développement
proximal) de tous les élèves de la classe. Il ne faut quand même pas se
faire des illusions.
Parmi ces compétences, pour un élève donné, il y aura :
- celles qu'il maîtrise déjà (l'élève est en situation de révision,
d'automatisation, d'exercisation)
- celles qu'il va acquérir moyennant éventuellement certaines aides ou
médiations (bilan, aides du maître, d'un pair...)
- celles qui, quoi qu'il en soit, sont encore hors de sa portée et pour
lesquelles tout acharnement pédagogique s'avérerait peu efficace. Il
semblerait logique que celles-là ne soient pas traitées.
Le problème est d'être sûr que les compétences non traitées correspondent
bien à celles qui sont inaccessibles. Il me semblait avoir compris qu'en
PMEV, l'élève choisit les fiches qu'il se sent capable de réussir, ce qui
devrait, si ça fonctionne, garantir cela.

Amicalement

Antoine Cantais - 25 CM2 - Faches Thumesnil (Nord)
Antoine.Cantais@ia59.ac-lille.fr

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France