logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 -Décembre

De: Michel Monot <magui@offratel.nc>
À: Liste PMEV <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: [PMEV] Fw: [FREINET:] Pour une classe moins lourde...M.MONOT - suite
Date : dimanche 10 décembre 2000 19:02

Pour information

----- Original Message -----
From: Michel.Albert8
To: freinet@cru.fr
Sent: Saturday, December 02, 2000 9:34 AM
Subject: [FREINET:] Pour une classe moins lourde...M.MONOT - suite


Je suis d'accord avec la lecture que tu fais des lacunes que présentent les éléves telles qu'elles peuvent être repérées
par exemple aux évaluations de CE2. Je pense comme toi que le décryptage "technique" de la genèse de l'erreur n'est
pas suffisante pour aider l'éléve.

Par ses lacunes exprimées et par ses attitudes, l'éléve traduit sa peur de grandir, d'affronter seul le probème à résoudre.
Il nous dit son refus masqué d'entrer dans l'activité, son incompréhension du sens du "jeu". Il manifeste sa crainte de perdre la face en se trompant. Il montre sa hantise de décevoir l'autre, l'adulte en particulier.... Ce sont des formes d'appel maintes
fois répétées depuis son entrée à l'école. Elles finissent trop souvent dans un dialogue de sourds qui conduit à l'échec puis à l'éventuelle exclusion.

Ce n'est pas "simplement" une question didactique. C'est d'abord affaire d'identité et de communication.
"Prévenir serait necessaire" dis-tu. Oui mais comment? Vaste programme.

M.ALBERT

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France