logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Novembre

De: Michel MONOT <magui@offratel.nc>
À: <listecolfr@cru.fr>
Cc: Liste PMEV <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: [PMEV] Re: violence Guy Deroussiaux
Date : vendredi 10 novembre 2000 22:27

Guy Deroussiaux a écrit :

----- Original Message -----
From: "Deroussiaux" <Guy.Deroussiaux@wanadoo.fr>
To: <listecolfr@cru.fr>
Sent: Saturday, November 11, 2000 5:33 AM
Subject: RE: violence



> J'ai l'impression de plus en plus nette (à un an de la retraite) que ceux
> qui, soi-disant veulent du bien à l'Ecole, lui font, en réalité, de plus en
> plus de mal.
>
> Re-Guy

Quatre ans après la retraite, c'est plus qu'une impression, mais je me garderai de
condamner tous ceux qui veulent le bien de l'école, c'est à dire celui de ses occupants ou
de ses acteurs. Les maîtres, qui en dépit de la sécurité de l'emploi sont loin d'être à la
fête. Les élèves qui ne sont pas à la fête non plus et qui sont encore loin d'avoir la
sécurité de l'emploi.

L'auto-flagellation ne peut mener à rien, et la prise de conscience qui permettrait
d'avancer est bien plus difficile. Mais la flagellation des maîtres par les donneurs de
leçons est encore pire : leurs "leçons", les maîtres les ont apprises seuls et depuis
longtemps. Il existe une sorte de "culture anti-enseignante" bcbg qui est diffuse, odieuse
mais bien vivante et tenace. Pour s'en protéger, "le mieux est d'être toujours plus
lucide que ses détracteurs", comme le dit le Nouvel Educateur de septembre 2000.

Plus lucide, c'est à dire de comprendre qu'on ne peut accuser les enseignants de tous les
maux, pas plus que les parents ou même un société très injuste, et que l'on doit regarder
ce que l'on peut faire ici et maintenant. L'école en général, mais aussi le fonctionnement
même de la classe et jusqu'au plus petit détail des modes d'apprentissage, peuvent avoir
des effets de régulation déterminants sur les comportements comme sur les apprentissages.

Il en est ainsi de la liberté accordée à l'élève de pouvoir choisir le moment où il
abordera chaque tâche d'un programme néanmoins obligatoire, qui conduit celui-ci à
analyser son travail en détail, à suivre au fil des jours, grâce à un dispositif adapté,
l'évolution de l'idée qu'il s'en fait, et à affiner ainsi sa perception jusqu'à pouvoir
s'emparer avec succès de la tâche rebelle.

Ce modeste artefact pédagogique, dont la subtilité et l'efficacité, malgré une certaine
parenté opérationnelle avec le concept savant de "ZPD", échappe encore à l'analyse
classique des enquêtes sur la violence et sur les moyens d'y remédier. Il est pourtant
l'élément clé d'un dispositif de construction d'un profil de "bon élève" qui peut
entraîner à son tour, dans les populations à risques, chez les enfants hâtivement jugés
a-scolaires, des améliorations comportementales déterminantes pour leur avenir.

Michel MONOT
magui@offratel.nc
Pédagogie de Maîtrise à effet vicariant :
http://www.offratel.nc/magui
Inscription liste PMEV :
http://www.egroups.com/subscribe.cgi/pedagogie-maitrise

"Nous ne vous demandons pas de répéter nos formules, mais de vous en servir pour découvrir
ce que nous n'avons pas encore découvert." (Gaston BERGER)

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France