logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Octobre

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <freinet@cru.fr>
Cc: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: [PMEV] Re: FREINET: jeu:Questions...réponses?
Date : dimanche 22 octobre 2000 01:41


----- Original Message -----
From: "florence baudouin" <fbaudoui@edres74.cur-archamps.fr>
To: <freinet@cru.fr>; "Annie Rosaz" <annie.rosaz@wanadoo.fr>
Sent: Friday, October 20, 2000 6:59 AM
Subject: FREINET: jeu:Questions...réponses?


> Bonjour à tous,
> bon, je prends mon inspiration et je saute à pieds joints dans le plat.
> Vous avez de la chance, vous allez pouvoir affiner votre réflexion
> pédagogique en répondant à des débutants: cela s'appelle le double effet
> vicariant-cool.

C'est très bien vu, et l'essentiel est de retomber bien campé sur ses pieds. Mais le
double effet vicariant cool est bien perçu lui aussi.

D'une part, les questions des débutants aident à casser les blocs de connaissances trop
rigides des "experts", à donner du recul, à faire découvrir des éclairages différents.
C'est vrai sur la liste et c'est vrai en classe, ce qui est encore plus utile : il y a des
problèmes de profils pédagogiques, de sensibilité à tel ou tel éclairage, qui trouvent ici
leur solution, sans s'être cassé la tête à définir et classer les profils et à se lancer
dans une "pédagogie différenciée" parfaite sur le papier mais moins évidente sur le
terrain où elle tourne vite à la dérive différenciatrice.

D'autre part, et cela résulte pour une large part de ce qui vient d'être évoqué, l'effet
vicariant a toujours un effet cool, dans la classe et même au dehors, c'est un constat.
Et comme ce n'est pas toujours évident de rester cool quand les enfants ne le sont pas,
des gens qui n'en ont rien à faire de B... ou de R... et de leurs savants éclairages
apprécient quand même leur apport, pieds dans le plat ou pas.


> Voici mes questions:
>
> 1/questions vertes
> -utilisez vous un plan de travail pour vos élèves? Si oui, à quoi
> ressemble-t-il? Est-il par semaine, par quinzaine?

La réponse est connue, c'est en général trois semaines, mais les raisons le sont moins.
C'est la durée qui semble le mieux convenir à ce lent travail de maturation et
d'anticipation qui vont permettre l'apprentissage de notions qui paraissaient au départ
difficiles à programmer pour tous. C'est la durée qui permet de rester cool et néanmoins
efficaces. Pas de quoi faire retourner Freinet dans sa tombe.

> 2/questions rouges!(brulantes d'actualité)

> c'est déjà dur que les conseils ne virent pas à"réglements de comptes à
> OK corral"(on a les références culturelles qu'on peut) qu'est ce qu'on
> fait avec un gêneur 36 fois?( là j'édulcore, pourtant je l'aime bien ce
> gosse et j'ai envie de faire plus avec lui que de le laisser dans son
> coin) avec lui ça collait mieux avec sergent major et caporal chef qu'il
> avait comme instits les années précédentes. ma directrice ne s'est pas
> fait prier pour me le faire remarquer...

Tu brûles, tu brûles, comme à "cache-tampon", mais tu n'y es pas. Si le conseil vire au
règlement de compte, il y a un problème. Tu te brûles les doigts mais tu ne trouves pas
l'objet convoité.

Peut être que ce gamin voudrait bien, tout simplement, qu'on change de sujet. Les
critiques du sergent major, c'est dur à supporter, mais moins que celles du grand conseil
sacré qui vous met au ban d'une société où chacun en rajoute un peu, comme au moyen-âge
lorsque l'on exposait les coupables à la vindicte de la foule. La foule, c'est quelque
chose que nous n'avons pas à introduire en classe.

Parler d'autre chose, et donc des apprentissages puisque l'on est à l'école pour ça. Et le
double effet vicariant-cool marchera alors peut être. Si j'ai tort, rien ne t'empêche de
t'en assurer en faisant d'abord un essai.

>
> 3/repéchage(soyez un peu attentifs!);-)
> -quelle liberté vous accordez vous par rapport aux programmes officiels?

Aucune. Les citoyens payent des impôts pour que nous donnions à leurs enfants ce à quoi
ils ont droit. La seule liberté que l'on prend, c'est de choisir pour y parvenir une
approche qui n'est en odeur de sainteté ni chez les "frontaux" ni sur la liste peut être,
mais la liberté mise au service de l'égalité et de la fraternité, c'est républicain et
nous n'avons de comptes à rendre qu'au dieu des républicains.

> C'est un fait, je me rends bien compte que si vous me répondez c'est
> moi qui suis gagnante (héhé pas si bête!).Cependant, pour consoler les
> joueurs malchanceux, j'aimerai proposer quelque chose en échange...qui
> veut ?...
> -des partitions de canons simples

Je prends.

> -une liste de devinettes pour les enfants

J'ai déjà reçu la n°1 et je suis en train de les soumettre à mes petites filles qui sont
au CP. Pas mal du tout pour elles.

> -des réponses à tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la
> pédagogie Steiner( une de mes erreurs de jeunesse, personne n'est
> parfait) sans jamais avoir osé le demander, mais ce n'est peut-être pas
> l'endroit...

Mes nièces, aujourd'hui mamans, y sont passées, en Allemagne, au grand dam de leur grand
mère institutrice française qui n'appréciait que moyennement. Mais il est vrai qu'elles y
étaient heureuses, juste assez pour tenir le coup pendant que leur mère, beaucoup plus
jeune que moi, se battait en vain contre sa Hodgkin. Y mettront-elles leurs propres
enfants ? Rien n'est moins sûr. Mais les erreurs de jeunesse, c'est parfois grâce à elles
qu'on avance.

Cordialement,

Michel MONOT
magui@offratel.nc
Pédagogie de Maîtrise à effet vicariant :
http://www.offratel.nc/magui
Inscription liste PMEV :
http://www.egroups.com/subscribe.cgi/pedagogie-maitrise

"Nous ne vous demandons pas de répéter nos formules, mais de vous en servir pour découvrir
ce que nous n'avons pas encore découvert." (Gaston BERGER)

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France