logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Août

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: "Marcelot Alain" <alian.marcelot@chello.fr>
Cc: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: [pedagogie-maitrise] Re: phases de bilans
Date : dimanche 20 août 2000 20:07


----- Original Message -----
From: Marcelot Alain
To: magui@offratel.nc
Sent: Monday, August 21, 2000 4:39 AM
Subject: phases de bilans


Bonjour,
Je m'intéresse depuis quelques mois à la pédagogie de maîtrise, découverte par hasard en naviguant sur le web...

Question à propos des phases de bilans.

Les enfants qui présentent les exercices réalisés le font-ils sur la base du volontariat ou à la demande de l'enseignant ?

Les deux mon capitaine..... comme la suite de ton message montre d'ailleurs que tu l'as compris.

Le volontariat est essentiel, car on va avoir besoin de s'appuyer sur les plus forts, ou sur ceux qui, sur un sujet donné, montreront le plus de compétences.

Mais il ne s'agit pas ici de profiter des meilleurs pour pouvoir dire : "mon cours est fini et ça a bien marché". On utilise cette compétence des meilleurs pour permettre aux autres de venir à bout des difficultés.

On ne va donc pas se contenter du volontariat. On réfrènera parfois d'un petit mot gentil les ardeurs d'un volontaire pour favoriser un volontaire plus timide ou pour mettre gentiment au pied du mur un timide qui a besoin d'être désigné d'office ou tout au moins stimulé et encouragé. Dans ce cas, on s'assure auparavant que cet élève peu assuré a néanmoins maîtrisé la difficulté de la fiche et qu'on ne va donc pas l'exposer à une prestation ridicule. Les enfants sentent très vite que cette obligation reste une contrainte douce, à leur portée, et que les "cracks" ne doivent pas abuser de leur supériorité pour écraser les faibles. C'est une question de tonalité de la classe, que le maître doit encadrer pour qu'elle sone juste.

Dans le premier cas,comment être assuré que toutes les compétences inscrites dans le programme des trois semaines auront été travaillés lors des phases de bilans ?

C'est évidemment au maître de réguler le déroulement du bilan pour que ses objectifs d'entrainement soient atteints, ou du moins travaillés, car on travaille évidement ici sur le temps long. On perdait son temps à évaluer au terme de chaque séance de bilan quels acquis nouveaux peuvent être considérés comme fiables. Pour tout ce qui est "compétences transversales" (aptitude à l'écoute, à la prise de parole "à bon escient", etc...) on se contente de travailler cela quotidiennement et avec insistance, mais souplement. A fortiori pour la compétence "aptitude à l'analyse de la tâche", non explicitement officielle peut être, mais évidemment déterminante et jamais définitivement acquise mais constamment développée par le système PMEV.

On peut penser d'autre part que les enfants en difficulté ne sont pas d'emblée volontaires pour venir exposer leurs problèmes....

C'est très évident, mais nous sommes là pour les aider à prendre de l'assurance, ce qui ne relève pas seulement de l'exhortation mais d'une certaine technicité. Le "besoin d'accomplissement" est très fort chez les enfants, dans le cas le plus fréquent, et nous travaillons à le développer ou à le restaurer lorsqu'il a été étouffé par des pratiques parentales ou magistrales maladroites.


Merci de votre aide précieuse... (je me lance à la rentrée)... et de réagir sur le document joint.
Alain Marcelot

Pour ce qui est de ces deux documents, ils n'appellent a priori pas de remarques. Mais je suis aujourd'hui limité à une lecture sur écran, et j'y reviendrai éventuellement quand j'aurai règlé les fantaisies de mon imprimante.

Plus généralement, tu aurais intérêt à envoyer ces messages sur la liste PMEV pour bénéficier des avis éclairés des co-listiers chevronnés. Mais tes messages directs restent les bienvenus.

Bien cordialement.

MM

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France