logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Juin

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [pedagogie-maitrise] fin d'année Patrick GOICHON 5. Evaluation
Date : dimanche 25 juin 2000 06:01

Pour ce qui concerne les évaluations, j'aurais besoin d'éclairer cetains points :

----- Original Message -----
From: Patrick Goichon <patrick.goi@mail.dotcom.fr>
To: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Sent: Sunday, June 25, 2000 12:06 AM
Subject: Re: [pedagogie-maitrise] fin d'année

***
Elles ont été
| "rassurées" par le contenu des évaluations sommatives tout à fait
| traditionnelles que je propose régulièrement en marge du fonctionnement
| pmev et de ses évaluations formatives.

... et de "ses" évaluations formatives. Dois je comprendre que l'IEN vous propose ou
impose des évaluations formatives particulières ?
Sur des critères plus rigoureux peut-être que ce que nous faisons "au pied levé" lors des
bilans ? Il est certain que le travail du maître au moment du bilan relève de l'évaluation
formative, mais des chercheurs pourraient y voir quelque chose de "léger",
d'incontrôlable, de pas assez explicite, etc...
Bien sûr, mais piloter ou accompagner une séance de "bilan" peut difficilement me
semble-t-il atteindre la perfection et s'encombrer d'outils trop sophistiqués.
Mais je ne rejette pas a priori des possibilités d'amélioration dans ce domaine, d'ordre
informatique même pourquoi pas ?

***
| - une cohabitation parfois difficile entre la pmev et les évaluations
| sommatives que j'effectue régulièrement (mais qui rassurent parents et
| hiérarchie)

Les évaluations sommatives que tu proposes portent elles bien sur le programme
effectivement abordé ?
Celles que l'on effectue au terme des mini-périodes tendent généralement à confirmer les
résultats observés en évaluation continue, à quelques exceptions près.
Lorsqu'on fait une évaluation plus ambitieuse, de fin de trimestre par exemple, on
constate parfois une déperdition plus importante. Mais pour autant que l'on puisse en
juger par de simples comparaisons de souvenirs magistraux, celle ci n'est pas plus
préoccupante qu'en frontal, bien au contraire. Enfin, comme toujours dans le cadre des
cycles, on ne doit pas trop s'alarmer des échecs relatifs qui seront repris les années
suivantes.

MM

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France