logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Juin

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [pedagogie-maitrise] fin d'année P. GOICHON 3. Hiérachie
Date : samedi 24 juin 2000 21:49

Patrick GOICHON a écrit :

----- Original Message -----
From: Patrick Goichon <patrick.goi@mail.dotcom.fr>
To: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Sent: Sunday, June 25, 2000 12:06 AM
Subject: Re: [pedagogie-maitrise] fin d'année




| ** Hiérarchie
| A ma demande, visite en décembre de mon IEN, toute une matinée : je lui
| avais fait parvenir un petit dossier en lui disant que j'aimerais bien
| avoir un regard extérieur sur ma pratique. Lors de la visite, elle était
| accompagnée de sa conseillère pédagogique et d'une IEN stagiaire. Elle
| se sont dit impressionnées par la qualité du travail des enfants (non
| pas par le niveau scolaire qui est tout à fait moyen, mais par le calme,
| le sérieux et l'investissement personnel) et par les échanges lors du
| bilan (elles ont relevé en plus des avantages de l'apprentissage entre
| pairs, son intérêt en terme d'éducation à la citoyenneté). Elles ont été
| "rassurées" par le contenu des évaluations sommatives tout à fait
| traditionnelles que je propose régulièrement en marge du fonctionnement
| pmev et de ses évaluations formatives. Elles n'avaient pas entendu
| parler de pmev avant, mais s'étaient un peu renseignées suite à mon
| courrier et l'une d'elle avait visité le site de M. Monot. Je sais que
| depuis quelques allusions à la pmev ont été faites à l'iufm de Poitiers
| où elles interviennent.
| En mars, nouvelle visite, cette fois à la demande de l'IEN. Elle était
| accompagnée de l'IEN d'une autre circonscription et d'une conseillère
| pédagogique ; elles sont restées toute la matinée en classe. Elle a pu
| constater "la persistance" des comportements observés en décembre.
| L'après-midi, nous avons échangé pendant une heure et demie : questions
| relatives à l'évaluation, à la démarche de l'instit, à la charge de
| travail, aux théories sous-jacentes,... Intéressant. Cette visite a tenu
| lieu d'inspection, je n'ai pas encore reçu de rapport.

Quelle insistance ! On ne dira pas après ça que les IEN ne sont pas des gens sérieux et
qu'ils ne s'interessent pas à la pédagogie ou ne savent que mettre en garde contre les
dérives !

Les innovations sont parfois suspectes et celle de la PMEV n'y échappe pas. Dans l'article
de la revue de l'OCCE, on sentait bien cette invitation à la "prudence" et à la "rigueur",
et non moins dans un rapport rédigé par une conseillère pédagogique après visite d'un de
nos co-listiers.

Et pourtant, pourrait-on vraiment parler d'innovation ? d'imprudence ou de manque de
rigueur ?

1) Nous étions partis d'une directive officielle et précise de la "réforme des cycles"
2) Nous avions repris le travail de la PM pourtant largement diffusé précédemment sous le
nom de PPO par la hiérarchie
3) Nous avions emprunté une idée un peu "audacieuse" peut être, mais qui n'était en fait
qu'un retour au processus premier de l'apprentissage. Retour aux sources plutôt
qu'innovation.

En tout cas, cette insistance des IEN poitevins est saine, qui nous évite les risques d'un
fonctionnement trop autarcique et nous rapproche des critères classiques d'une évaluation
un peu "scientifique" : sans consensus sur les résultats, rien n'est acquis. Une
découverte, en sciences ou dans le domaine de la recherche, n'est valable que si d'autres
équipes peuvent confirmer les résultats de la première équipe qui a fait une avancée.
Nous n'avons pas cette prétention, mais nous devons accepter la riguer de cette loi.

Que des maîtres aient pu confirmer un peu partout l'intérêt de la PMEV est déjà un gage
sérieux de .. sérieux. Que des IEN, même s'ils sont rares, ajoutent à ce consensus est
également positif.

Un seul petit regret : que la dimension "ergonomique" n'ait pas été mentionnée.

MM

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France