logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Juin

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: "Michel Barrios" <michel.barrios@wanadoo.fr>
Cc: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@egroups.com>; "Liste Ecoles" <listecolfr@cru.fr>
Objet: [pedagogie-maitrise] Re: Jack Lang parle...
Date : mercredi 21 juin 2000 05:43

Réussir pour une fois à passer sans encombre sous les fourches caudines de Michel
Barrios, quelle chance enfin ;-) ! Mais j'apprécie. Et je souhaite surtout la même chance
à Catherine Chabrun dont les difficultés face à ses collègues sont plus préoccupantes.

Ceci dit, l'avis que j'ai avancé ce matin "sous la pression" de Patrick Picard ne prenait
pas en compte le texte complet de la conférence de Lang que je viens seulement de réussir
à descendre. C'est copieux, sérieux, appliqué, et je veux lire ça plus à fond avant de
reprendre la discussion entamée : il ne s'agit pas de compliquer la tâche qui attend le
Ministre, encore moins d'avoir la prétention de juger ses choix. Tout au plus, comme
professionnel de base, de donner modestement un avis technique sur un problème dont la
portée est quand même plutôt lourde.

Je reviendrai également sur le message de Michel un peu plus tard.

MM


----- Original Message -----
From: Michel Barrios <michel.barrios@wanadoo.fr>
To: <listecolfr@cru.fr>
Cc: Liste PMEV <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Sent: Wednesday, June 21, 2000 12:45 PM
Subject: Re: Jack Lang parle...


|
| -----Message d'origine-----
| De : Michel MONOT <magui@offratel.nc>
| À : listecolfr@cru.fr <listecolfr@cru.fr>
| Cc : Liste PMEV <pedagogie-maitrise@egroups.com>
| Date : mardi 20 juin 2000 22:53
| Objet : Re: Jack Lang parle...
|
|
| >Ni incrédulité ni amertune, encore moins le Wait & see. Le temps seulement
| de rassembler
| >les informations pour faire le point.
| >
| >Questionné par la journaliste de la 3 à propos des gosses en difficulté,
| Jack Lang a eu
| >cette réponse qui ne peut que séduire par sa logique et sa rationnalité :
| en substance, on
| >va évaluer à chaque niveau, y compris à l'entrée au CP.
| >
| >Et à partir de là interroge la journaliste ? On va faire de la remédiation
| bien sûr.
| >Précisions ? un peu hésitantes mais, convenons en, ce n'est pas le rôle du
| Ministre de
| >descendre à ce niveau.
| **********************************
| Alors là, je suis doublement d'accord avec l'intervention de Michel Monot.
| D'abord parce qu'il a été court, et qu'il n'a pas cité la PMEV.
| C'est quand même à signaler, il est en train de progresser.
| J'aime bien quand les gens progressent.
| Bon, il parle encore un peu de Reuchlin, que personne n'a lu, mais c'est
| pour appuyer la bonne cause, et nous inciter à le lire. Chacun son talon
| d'Achille....
| Et ceci n'était pas le début d'une polémique, ni d'une moquerie gratuite,
| mais simplement le clin d'oeil du béotien que je suis . Du petit instit de
| province un peu merdeux. Une gentille ironie que Michel Monot me
| pardonnera , j'espère, s'il a l'esprit aussi large que sa pédagogie.
| Doublement, car je suis d'accord avec lui.
| Et les questions qu'il pose me semblent les vraies questions:
| Par exemple, l' évaluation le plus tôt possible et la plus précise
| possible, dit Mr Jack Lang...
| Ca m'inquiète.
|
| Reste plus qu'à remplacer le mot "évaluation" par le mot "diagnostic", et
| le mot "remédiation" par le mot "remède". Ils sont déjà de la même famille,
| les mots remédiation et remède...
| Ca va dans le sens d'un fichage des "malades" du CP, "non-conformes" en
| lecture.
| Et bientôt des GS non-conformes en latéralité ou en laçage de chaussures...
| Et bientôt des bébés.
| A quand l'évaluation des foetus pour préparer leur cursus scolaire?
| Car à force d'évaluer de plus en plus tôt et de plus en plus fréquemment,
| nous en viendrons à des remédiations de plus en plus précoces. C'est à dire
| à administrer des "remèdes" dont la posologie remplacera à terme la
| pédagogie...
|
| La remédiation n'est qu'un constat d'échec.
| C'est fournir un appareil respiratoire plutôt qu'une école de plein air, de
| pleins poumons..
| Monsieur le nouveau ministre de l'Education Nationale, bâtir sa nouvelle
| politique de l'éducation sur l 'évaluation-remédiation, c'est parier
| d'entrée sur l' échec.
| Sur la modernisation du sanatorium.
| Autant inclure votre ministère de l' EN dans celui de la Santé.
| Ca aurait au moins le mérite de la non-hypocrisie, pour refaire les
| tapisseries.
| Et ça permettrait d'aligner le rythme scolaire des enfants sur celui des
| hôpitaux.
| J'exagère, pensez-vous ?
| Mais c'est déjà en place, figurez-vous....
| Les "remédiations" ne se font-elles pas déjà à heures fixes? Dans un
| endroit et un contexte déjà fixés?
| Le moment d'apprentissage méthodologique n'a-t-il pas déjà été chronométré
| ? Et placé en fin de journée , comme dans n'importe quel hôpital de France
| et de Navarre ?
| L'heure où il faut prendre la température et le "remède", c'est
| entre 17h 30 et 18 h , à l'hôpital.
| On avancera d'une heure à l'école, pour la "remédiation", et pour rester
| dans le "rythme scolaire".
|
| Je redis mon accord avec les remarques de Michel Monot.
| L'évaluation dès l' entrée en course, ça nécessite un stand où les
| mécaniciens prennent le pas sur le pilote...
| Un monde où la voiture doit absolument être conforme aux règles de la course
| en F1.
| Avec juste le droit de coller sur la carrosserie les sigles des
| multinationales "pédagogiques" qui sponsorisent le stand de "remédiation".
|
| Mr Jack Lang, vous méritez bien de la médiatisation nationale et de la
| médiatisation en général..
| Je vous propose même un Top 50 des écoles "remédiationnalisées".
| Ca permettra de voir plein écran combien la France s'occupe bien de son
| école. Et ça évitera aussi de mettre le doigt sur les problèmes
| essentiels...
| J'ai d'autant plus de mérite à vous proposer ce concours, Mr le Ministre,
| que dans ma classe, on n'a aucune chance de le gagner.
| Parce qu'on ne remédie pas, chez nous.
| On médie à la base.
|
| Michel Barrios
| Ecole publique
| 31 260 MONTSAUNES

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France