logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Juin

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <listecolfr@cru.fr>
Cc: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: [pedagogie-maitrise] Re: Jack Lang parle...
Date : mardi 20 juin 2000 22:58

Ni incrédulité ni amertune, encore moins le Wait & see. Le temps seulement de rassembler
les informations pour faire le point.

Questionné par la journaliste de la 3 à propos des gosses en difficulté, Jack Lang a eu
cette réponse qui ne peut que séduire par sa logique et sa rationnalité : en substance, on
va évaluer à chaque niveau, y compris à l'entrée au CP.

Et à partir de là interroge la journaliste ? On va faire de la remédiation bien sûr.
Précisions ? un peu hésitantes mais, convenons en, ce n'est pas le rôle du Ministre de
descendre à ce niveau.

Rien à redire a priori, à part que ce terrain a déjà été exploré (mastery learning, PPO,
pédagogie de maîtrise "brute") et que les conclusions en ont montré les limites. Le risque
d'une fuite en avant dans l'évaluation est à craindre, déjà bien ammorcé d'ailleurs, alors
qu'une conception plus préventive ou étayante des difficultés scolaires - qui ressortait
nettement des très sérieuses approches genevoises de la pédagogie de maîtrise - éviterait
un recours massif à la remédiation sans l'exclure bien entendu complètement.

Entendu Meirieu aussi sur France Inter. Il parlait des rythmes scolaires, (un peu
sèchement ?)disant en substance - si j'ai bien entendu - que l'exploitation faite
jusqu'ici des travaux de chronobiologie s'appuyaient souvent sur des "préjugés". Qu'en
fait, le vrai problème signalé par les instituteurs est celui du rythme de la journées
scolaire : les enfants ont souvent bouffé près d'une heure de TV quand ils arrivent à
l'école et il est alors difficile de les faire entrer dans les sujets scolaires plus
ingrats.

Mais je n'ai pas enregistré tout cela et il sera bon se se référer à de l'écrit.

Mon sentiment final est qu'avec toutes ces nouvelles orientations qu'il va falloir
intégrer - car elles sont a priori interessantes - on aura bien besoin de pouvoir gagner
du temps sur les apprentissages fondamentaux. Mais la solution "remédiation", qui
intervient trop tard à mon sens, risque à elle seule d'en demander pas mal.... et de se faire pour certains élèves aux dépends de ces enrichissements qui se profilent aujourd'hui.

Cela pourrait être inquiétant. Un bonne réforme en première apparence et sur le fond, mais
qui ne profiterait pas tout à fait à tous, ce qui ne serait pas nouveau et viendrait même
confirmer un vieux constat difficile à digérer : l'école publique ouverte à tous mais pas
faite pour tous. Je ne rêve pas d'égalité absolue mais je crois quand même à plus
d'égalité et je reste donc fidèle à mes analyses classiques : l'hypothèse pédagogique de
Reuchlin, qui a dépassé le stade du virtuel, me parait plus que jamais à prendre en compte
si l'on veut dépasser le stade des bonnes intentions et du volontarisme politique, pour
une fois "budgété, financé et programmé", mais qui aura maintenant besoin des
"pédagogistes".

Michel MONOT
magui@offratel.nc
Pédagogie de Maîtrise à effet vicariant :
http://www.offratel.nc/magui

"Nous ne vous demandons pas de répéter nos formules, mais de vous en servir pour découvrir
ce que nous n'avons pas encore découvert." (Gaston BERGER)

----- Original Message -----
From: patrick picard <patrick.picard@wanadoo.fr>
To: <listecolfr@cru.fr>
Sent: Wednesday, June 21, 2000 8:31 AM
Subject: Jack Lang parle...


| Finalement, pas beaucoup de commentaires sur la liste au sujet des annonces de J. Lang...
| Incrédulité ? Wait & see ? Enthousiasme caché ? Amertume prudente ?
| =====
| Patrick PICARD

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France