logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Juin

De: "Jean-Pierre Garcin" <j-p.garcin@mail.dotcom.fr>
À: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [pedagogie-maitrise] decharge direction
Date : jeudi 8 juin 2000 20:29

Le 7/06/00 21:05, Eric Vermeulen a écrit :

> Bonsoir,
>
> Y aurait-il un collègue
> - qui pratique la pmev
> - qui est directeur (là ça fait moins de monde)
> - qui aurait une décharge (là il ne doit plus rester personne)
>
> .... et qui pourrait dire comment il a procédé avec le collègue qui faisait
> la décharge de direction.
>
> Merci
>
> Eric Vermeulen

Bonjour,

Moi aussi (directeur avec 1/4 de décharge).

Nous avons adopté un dispositif semblable à celui relaté par Gérard Maurice,
si j'ai bien compris, mais avec des résultats divergents.

Voici en tout cas pour nous : la collègue prépare les fiches de certaines
matières (conjugaison, géométrie et mesures, arts plastiques) et assure les
leçons correspondantes.

Pour la matinée, tout se passe comme les autres jours (ériture/saisie,
lecture d'écrits produits, T.I., bilan).

Le bilan est positif de nos deux points de vue. Ce qui pose problème est le
corrigé des fiches, que je n'ai pu préparer, par manque de temps ; cela l'a
gêné. Elle l'a fait pour "ses" matières, et c'est vrai que c'est pratique
pour la géométrie ; pour le reste, je doute (pour un débutant, peut être...)
car, le temps de rechercher la fiche dans le cahier des corrigés... j'ai
plus vite fait de réfléchir par moi-même et ça entretient ma vivacité
d'esprit (je viens de passer 40 ans :-) ).

Voilà. Mon sentiment est que l'organisation PMEV facilite justement le
travail dans les classes "partagées" (mi-temps, décharges), au bénéfice des
enfants qui trouvent une continuité parfois de façade.

Et je ne parle pas (enfin si) de la satisfaction éprouvée par notre collègue
à travailler de cette façon et à en voir les effets sur les enfants, même si
tout n'est pas parfait, j'y reviendrai sûrement. Je transmets son adresse
courriel à Eric.

Cordialement,
------------------------------------
Jean-Pierre Garcin - Loiret - 28 CM1
j-p.garcin@mail.dotcom.fr
------------------------------------

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France