logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Mai

De: <bernard.estival@free.fr>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: [pedagogie-maitrise] Albert Jacquart
Date : dimanche 21 mai 2000 18:23

Bonjour
Toujours très satisfait et passionné par la démarche PMEV que j'ai mise
en place en décembre dernier dans ma classe de CM1, je tiens tout
d'abord à préciser que, malgré mon mutisme sur cette liste, je suis un
lecteur assidu et très à "l'écoute" de tout ce qui s'écrit ici, toujours
avec grand intérêt. Mais j'ai toujours beaucoup de difficulté à trouver
du temps!!

Je voudrais cependant vous communiquer (avec un peu de retard, je m'en
excuse) l'information suivante:
J'ai assisté à une conférence-débat de Mr Albert Jacquart vendredi 5 mai
à Montélimar dont le thème était: "Quel monde pour demain ?- La place de
l'homme, l'économie triomphante."

Ce fut l'occasion pour le généticien de réaffirmer ses convictions telle
que l'instauration d'un système éducatif qui ne serait pas basé sur la
compétition mais sur la rencontre, système à repenser, ...
A la base de son raisonnement, une idée-force : "Je est le lien que je
tisse avec les autres".
D'autre part, Albert Jacquart nous explique comment la créativité et
l'innovation peuvent être au service de sa vision humaniste et
délibérément utopique de notre société.

"Les seuls examens utiles sont ceux qu´on rate. Celui qui lève la main
pour dire qu´il n´a pas compris n´est pas le plus bête. C´est celui qui
a compris qu´il n´avait pas compris. Et c´est ce qu´il y a de plus
difficile à comprendre.

Au fur et à mesure du discours, les mots résonnaient et trouvaient un
écho de plus en plus évident avec mon engagement et une pratique axée
sur la PMEV.

Un "fragment de discours" m'a interpellé:
"Lorsque je parle à des instituteurs, ils me répondent qu'ils sont
d'accords mais le lendemain, dans leur quotidien, il leur est impossible
de mettre en oeuvre ces aspirations.
Idem avec les inspecteurs, idem avec le Ministre."


Et puis, le lendemain, j'ai eu la chance et le bonheur de partager
l'après-midi avec lui et 3 de ces amis.
Au cour de nos échanges, l'éducation était le plus souvent au coeur de
la discussion et de la réflexion.
J'ai eu envie de lui dire qu'il y avait tout de même des enseignants
qui, à leur place, le plus souvent dans l'isolement, (ce qui est un
comble dans le domaine de l'éducation!), en prenant parfois quelques
risques, essayaient de mettre en oeuvre des démarches, des outils, leur
permettant de mieux approcher ce vers quoi ils tendaient et que nous
avions, me semble-t-il en commun avec lui !
J'avais préparé un petit dossier sur la PMEV. Je lui ai donc transmis et
lui en ai proposé une lecture ce qu'il a accepté bien volontiers.

Je m'empresse donc de demander pardon à Michel Monot et à Jacques Bert
de ne pas avoir demandé leur autorisation de divulguer leurs écrits qui
m'ont été bien utiles. Car l'essentiel du dossier est composé de ce que
j'ai pioché sur le site de Michel et du compte-rendu du colloque de
Grenoble de Jacques.
J'espère qu'il ne m'en voudront pas. Je n'ai eu qu'un quart d'heure pour
le préparer; cette rencontre s'étant décidé au dernier moment!

Puisse cet échange avec un monument d'humanisme contribue un tout petit
peu à la connaissance et à la reconnaissance d'un outil des plus
efficace et adapté au service d'une démarche plus globale vers laquelle
j'aspire et que nous partageons ici, et même peut-être ailleurs ...

Bernard Estival

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France