logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Mai

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Re: [pedagogie-maitrise] a propos du management
Date : mardi 9 mai 2000 02:21


----- Original Message -----
From: Eric Vermeulen <eric-ver@wanadoo.fr>
To: liste pmev <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Sent: Tuesday, May 09, 2000 8:30 AM
Subject: [pedagogie-maitrise] a propos du management


| On parlait du changement d'appellation de la PMEV. On peut tout changer, on
| peut aussi garder le même sigle en en changeant les mots. Et donc le mot
| "management" est apparu pour le "M".

Ce remue-méninge a du bon. C'est un exercice libérateur de la pensée qui fait
effectivement apparaitre des appelations originales mais judicieuses. De là à décider d'un
changement, c'est encore trop tôt, mais les échanges actuels ont le mérite de creuser le
problème posé.

|
| Michel Monot y voit une signification : "...organiser pour diriger
| l'entreprise en vue de son meilleur rendement, de gérer intelligemment les
| "ressources humaines" pour en tirer le meilleur...". Si c'est ça la
| définition de management, je pense aussi que c'est un terme qui pourrait
| convenir pour le "M" de PMEV.

C'est une définition sans doute très optimiste qui me semble avoir deux explications.
1. Elle semble jouer sur une étymologie interessante (man = homme) mais probablement
artificielle et qui ne me semble pas exacte. Le mot vient de l'anglais mais je n'ai pas de
dictionnaire étymologique anglais.
2. Elle s'insère dans une conception libéralo-humaniste de la société qui ne peut ignorer
que la gestion des moyens humains est difficile, et que la meilleure gestion est celle qui
réussit à obtenir sans tricherie un engagement réel de la personne. Cela existe, et on en
trouve pas mal d'exemples dans le milieu enseignant, même quand le management n'est pas
vraiment à la hauteur.
Mais le mot "libéralisme" est ambigü et Eric a raison : il n'est pas toujours humaniste,
et plus souvent "libéralo-économique". Je me réfèrais évidemment dans mon analyse à la
première conception, qui peut concerner deux étages du système :
a) l'étage "maître" : si tous n'y parvienent pas comme ils le voudraient, tous voudraient
être "bons" et "efficaces". Le management consisterait, pour obtenir la meilleure
participation de leur part, et sans parler de la dimension "gratification", financière ou
non, à leur fournir des conditions de travail (effectifs, locaux, matériel) et des outils
de travail leur permettant de donner le meilleur d'eux mêmes. Je situe la PMEV dans ces
"outils de travail", cela dit en toute modestie car le mérite en revient à la clairvoyance
de Reuchlin et aux dizaines de chercheurs qui ont labouré le terrain.
b) l'étage "élèves" : si tous n'y parviennent pas comme ils le voudraient, tous rêvent
aussi de pouvoir être "bons". Le management consisterait alors à leur fournir des
conditions de travail et d'apprentissage susceptibles de les aider à réaliser leur
ambition, et la PMEV là encore apporte un élément de réponse.


|
| A mon avis, le mot "management" recouvre malheureusement plus de choses, et
| des moins positives. Et ce n'est pas une de "ces peurs ou ces prudences
| enseignantes", ou l'empreinte sur moi d'une "culture d'entreprise " qui me
| fait rajouter tout ça. Ce mot porte des connotations négatives : abandon des
| moins productifs, de tout ce qui n'est pas rentable, ... bon, je ne vais pas
| développer, mais il me semble que ces connotations s'appuient sur la
| réalité.

Tu n'as malheureusement que trop raison, mais ces aspects pervertis du "management" vu
sous l'angle "libéralo-économique" ne nous interdisent pas de conserver de la gestion des
moyens humains ce qu'elle peut avoir de positif. J'ai tenté de le définir dans le §
précédent, sans prétendre épuiser le problème évidemment.

| C'est ce mot qui me paraît inapproprié, pas l'idée d'efficacité développée
| par Michel Monot.

Tu as raison, et ce serait une raison suffisante, en l'état actuel de nos échanges, pour
ne pas l'adopter. Mais Anne Olga a eu raison de lancer ce rapporchement
maîtrise/management. Je crois que, dans une séance d'explicitation de la PMEV, l'idée peut
être incontestablement très utile. Ce qui se passe par ailleurs dans le privé, soumis à
des lois économiques qui ne sont qu'une transposition de celle de la jungle, ne peut nous
empêcher de réfléchir, surtout s'il s'agit pour nous d'armer les élèves futurs citoyens à
ne pas les subir passivement.

Bien cordialement,

MM

|
| Amicalement à tous.
|
| Eric Vermeulen
| Briançon (05)
|
| cycle 2 (11gs + 7cp + 5 ce1), les ce1 et les cp seulement en pmev
|
| eric-ver@wanadoo.fr
| l'école de Puy-Saint-Pierre
| http://perso.wanadoo.fr/ecolepinet/siteecole/
| la pédagogie de maitrise à effet vicariant, experience en cp et ce1 :
| http://perso.wanadoo.fr/ericver/

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France