logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Avril

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: Tr: [pedagogie-maitrise] Témoigner sur la PMEV
Date : dimanche 23 avril 2000 08:58

Les enfants à QI élevé n'entraient pas du tout a priori dans les préocupations de la PMEV
ni même de l'EN en général, jusqu'à ce que Jacques Bert me fasse prendre conscience de
l'importance du problème et me conduise à réviser certaines de mes propres
représentations.

Confusément, généreusement, professionnellement même, nous assimilons un peu mécaniquement
difficultés scolaires avec déficit intellectuel, sans avoir conscience que ces difficultés
touchent en grand nombre des enfants à QI élevé que nous croyons au contraire, faute
d'évaluation systématique, déficitaires. Confusion d'autant plus aisée que ces enfants
peuvent être d'origine modeste, souffrir eux-même de déficits langagiers et de troubles du
comportement, etc...

Dans l'Isère, sur 8000 enfants reconnus comme intellectuellement précoces; les 2/3 seront
en échec avant d'arriver en seconde, d'où ce colloque du 3 mai où Jacques Bert a pensé
devoir présenter la PMEV. Nous avons besoin en PMEV de "locomotives", d'élèves qui vont
pouvoir fournir des repères à ceux qui sont en difficulté, mais certains de ces derniers
pourraient en fait changer de catégorie, et il est vrai que, sans être pourtant prévenus,
nous avons parfois constaté des redressements spectaculaires qui pouvaient témoigner du
bien fondé de cette vision optimiste des choses et du flou de nos représentations
classiques.

Que des enfants à QI élevé soient en échec est "quelque part" plus dérangeant que l'échec
des enfants démunis. Que la PMEV puisse y remédier de manière toute spécifique peut se
comprendre dans la mesure où des enfants portés spontannément à réfléchir et traiter de
l'information plutôt qu'à seulement écouter peuvent en effet être rebutés par le
fonctionnement traditionel de l'école. Que la PMEV, à cette occasion, puisse se faire
connaitre et élargir son influence, contribuer à améliorer globalement le rendement et la
démocratisation du système, y compris en direction des plus démunis, voilà qui ne serait
nullement choquant et ne me donne en tout cas pas d'états d'âme.

En vous rappelant que la PMEV, s'il fallait évidemment lui donner un nom pour pouvoir la
situer à sa juste place, et le sien n'est rien d'autre qu'une sorte de formule chimique
qui n'a pas été l'objet d'une étude de marché, n'est cependant rien d'autre qu'une banale
application de la réforme des cycles éclairée par l'apport de chercheurs bien inspirés. Et
qu'à ce titre je ne cherche pas à faire grossièrement de la pub, pas plus d'ailleurs que
Jacques Bert. Il s'agit seulement de faire circuler l'information, une information qui
aurait du circuler depuis longtemps si l'option dont nous étions partis avait été l'objet,
comme les textes le disaient, d'évaluation.

Si vous n'êtes pas trop loin de Grenoble et que vous puissiez contribuer à ce brassage
d'idées, vous aurez comme on dit fait oeuvre citoyenne !

Amicalement,

MM

----- Original Message -----
From: <jacques.bert@infonie.fr>
To: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Sent: Friday, April 21, 2000 5:32 AM
Subject: [pedagogie-maitrise] Témoigner sur la PMEV


Ayant décidé de présenter la PMEV au cours d'un colloque sur les méthodes pédagogiques
adaptées aux enfants de QI élevé en difficultés scolaires, le mercredi 3 mai de 9h à 17h
au CRDP de Grenoble, je souhaiterais trouver un (ou des) collègue de la région qui serait
prêt à témoigner éventuellement, si des questions sont posées dans le public, de
l'utilisation de la PMEV dans sa classe. Le public en question devrait être composé de
collègues, de PE en formation, peut-être d'IENs, et de parents.
Merci de me joindre sur mon email jacques.bert@infonie.fr

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France