logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Avril

De: "Annyvonne" <lanv.din@wanadoo.fr>
À: "Liste PMEV" <pedagogie-maitrise@onelist.com>
Objet: [pedagogie-maitrise] Débutante…
Date : lundi 17 avril 2000 16:39

Bonjour

Depuis la rentrée de février, je me suis lancée dans la PMEV, parce que
cela semblait mieux correspondre à ma personnalité et ma conception de
l'enseignement. Mais ce n'est pas toujours évident !

Tout d'abord, je situe mes élèves, à défaut de pouvoir parler de classe,
ça cernera déjà quelques-unes des mes difficultés :
Le matin, tout va à peu près : j'ai en charge 16 élèves : 3 GS, 7 CP, 6
CE1. Ce n'est pas toujours évident, mais c'est le lot de toutes les
classes à 3 sections…

C'est l'après-midi que ça se complique : il n'y a plus dans l'école que
2 enseignantes pour 61 élèves inscrits !
A 13 h 30, j'accueille donc mes 16 élèves du matin, auquels s'ajoutent 2
MS qui ne dorment plus à la sieste. Vers 14 h 15, les 5 autres MS nous
rejoignent au fur et à mesure de leur réveil. Nous voici donc 23 dans
une petite salle de classe, plus équipée pour du primaire que pour la
maternelle. Les MS ne sont absolument pas autonomes et très bruyants :
il est donc très difficile de travailler avec le reste de la classe.
A partir de 15 h 15, les 6 CE1 rejoignent la classe de cycle 3 (16
élèves) et pendant que mes 23 loustics sont en récréation, j'essaie tant
bien que mal de faire "quelque chose" avec les 15 petits (8 de 3-4 ans
et 7 de 2-3 ans) qui sont actuellement présents à l'école l'après-midi
(heureusement pour moi, 7 élèves restent faire la sieste chez eux).
Ensuite, les élèves de petite section sortent en récré et je reprends
mes 10 GS-CP (les MS rentrent un peu après eux, une fois le travail
lancé).
Vers 16 h 15, je regroupe tout le monde pour un moment commun de conte,
chant, écoute de livres ou de musique.

Voilà pour ce qui est des conditions de travail (normalement, à la
rentrée on nous rend notre demi-poste, mais j'espère bien ne plus être
là !)

Donc, à la rentrée de février, j'ai commencé à mettre en place, du moins
pour les CE1, et en maths pour les CP, une organisation de classe en
PMEV. La première mini-période a été un peu laborieuse, car mes CE1
avaient une fâcheuse tendance à bavarder plus que nécessaire. Le nombre
de fiches réalisées a été assez faible, mis à part pour une élève, et
avec une préférence nette pour les maths…… qui demandent moins d'effort
d'écriture !
Une réorganisation matérielle de la classe a un peu résolu ce problème
lors de la deuxième mini-période, perturbée quant à elle par les
évaluations !

Un petit bilan donc de ce que j'en retire pour le moment :
LES POINTS POSITIFS :
- un temps d'écriture du matin très riche, source, me semble-t-il,
de progrès tant au niveau du fond qu'au niveau de la forme. Le temps de
lecture des productions n'est jamais assez long, car tout le monde (sauf
un élève) tient à lire ce qu'il a écrit. (Une des CE1 écrit parfois 3
pages pendant les 20 minutes !)
Suite à l'exemple de nos correspondants, nous arrivons même à sortir
chaque semaine un petit journal de 4 à 6 pages qui regroupe ces
productions ;
- enfin du temps pour m'occuper des GS, qui nous a permis de
démarrer un travail de lecture intéressant ;
- la possibilité de prendre en charge mes 4 CP plus lents à acquérir
la numération et la combinatoire (on rame sévèrement pour certains) ;
- une prise en charge de son travail qui s'améliore, notamment au
niveau de la gestion du plan de travail ;
- des moments de bilans riches en confrontation entre les enfants de
CE1.

CE QUI MARCHE MOINS BIEN :
- la quantité de travail fourni par les CE1, un peu faible à mon
avis
- les bilans en commun : même si les CP sont souvent volontaires
pour présenter leur fiche, les CE1 ont tendance à envahir les débats… De
plus, lorsqu'il s'agit de fiches du CE1, mes 4 CP plus faibles ne
s'intéressent absolument pas (ils ont déjà du mal à s'intéresser à ce
qui les concerne !)
- une difficulté à mettre en place le même fonctionnement pour les
CP, surtout les 4 "moins dégourdis".

CE QUE JE PENSE FAIRE A LA RENTREE
- Maintenir le temps d'écriture, mais en limitant le temps de
lecture pour ne pas trop déborder, et reporter ce qui n'a pas été lu le
matin à l'après-midi, après un travail de correction en commun avec les
élèves (une vingtaine de minutes, pendant le temps de repos des GS et
MS) ;
- mettre en place un petit fichier rescensant toutes sortes d'écrits
possibles, car certains enfants "ne savaient plus quoi écrire" ;
- Séparer le bilan des CP de celui des CE1, afin de permettre aux CP
d'en tirer plus de profit ; pendant le bilan des CE1, les CP feront des
activités n'impliquant pas une concentration maximale (copie, écriture,
travail à l'ordinateur…) afin de leur permettre d'avoir "une oreille qui
traîne" s'ils le souhaitent. Pendant le temps de bilan des CP, les CE1
pourront soit continuer un travail sur fiches, soit faire un exercice de
lecture, soit continuer un travail d'écriture.
- Essayer de mettre en place une organisation PMEV pour les CP, avec
un plan de travail simple et peut-être, comme plusieurs colistiers le
font, sur une période plus courte.
- Essayer d'organiser mon après-midi pour que tout le monde y trouve
son compte (du moins les enfants, car pour moi, 3 heures de pression
non-stop, avec l'impression de ne rien faire de bon, j'ai parfois du mal
à rester "zen").

Je cherche également des idées d'activités autonomes à faire faire aux
GS (j'ai déjà eu des GS il y a quelques années, mais dans une section
enfantine, où ils étaient les plus grands, et sûrement plus privilégiés)

Pour conclure, je reprends la formule d'Annick : je suis prête à
accueillir toute suggestion, conseil, reproche... pour essayer d'avancer
dans ce qui me semble être le bon sens...


Annyvonne Brai

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France