logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Mars

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@onelist.com>
Objet: Re: [pedagogie-maitrise]
Date : dimanche 5 mars 2000 19:51

----- Original Message -----
From: Eric Vermeulen <eric-ver@wanadoo.fr>
To: <pedagogie-maitrise@onelist.com>
Sent: Sunday, March 05, 2000 11:10 PM
Subject: Re: [pedagogie-maitrise]


> From: "Eric Vermeulen" <eric-ver@wanadoo.fr>
>
> Il y a quelques mois Michel Monot avait précisé que la pmev avait été
conçue
> pour des lecteurs, en gros à partir du CE2.

Pour être précis, telle était en effet l'idée de départ quand elle se
réduisait à une application revisitée de la "Pédagogie de maîtrise", assez
proche de Freinet sur bien des points mais néanmoins marquée par les
travaux genevois sur la PM d'une part et taraudée par l'hypothèse Reuchlin
d'autre part. Je dis taraudée, faute peut être d'un autre mot plus adapté,
parce qu'il était difficile d'en parler clairement au départ, avant d'avoir
été affinée, compte tenu des réactions qu'elle pouvait déclencher.

Mais dans les faits, si je passe sous silence les quelques ébauches amorcées
dans l'Hérault à la fin des années 80, c'est au CE1 que nous avons
réellement commencé en NC au début des années 90, pour des raisons que j'ai
indiquées : le Conseiller Pédagogique avait deux filles qui entraient au CE1
et l'institutrice - qu'il avait un peu "travaillée" - était interessée.

Le CP est venu un peu plus tard, et après la maternelle. La Conseillère
Pédagogique des maternelles avait accroché au projet global et compris que
les consignes données sous forme de logos, en contournant le problème de la
lecture, pouvaient permettre de faire entrer ces classes dans le jeu et de
faire parler les enfants sur leur travail. Les moments de "bilan" étaient
évidemment modestes, car le niveau en langage faisait parfois problème, mais
ils méritaient clairement leur nom. Nous avions surtout remarqué de curieux
échanges spontannés autour des tables entre enfants qui travaillaient sur
des fiches différentes : la dimenstion "métacognitive" était nettement plus
marquée que dans des conditions ordinaires; à difficulté égale, la dimension
"occupationnelle" était atténuée; se développaient des propos moins anodins,
nettement centrés sur l'apprentissage, apportant à l'école maternelle une
dimension qu'elle n'avait pas ou pas assez et qui d'ailleurs pouvait choquer
par son sérieux.

C'est au CP que nous avons eu le plus de difficultés, même en reprenant
certaines pratiques de la maternelle. Les quelques indications que j'ai
placées sur le site l'ont été tardivement. Elles soufrent de l'étroitesse du
site, qui n'autorise pas les documents photographiés lourds en Ko, mais
aussi d'une difficulté à théoriser sur les pratiques particulières mises en
oeuvre dans l'apprentissage de la lecture.

Pour ma part, après quelques
> échanges de courrier avec MC Cosson, en apportant quelques adaptations, la
> faisabilité en cp/ce1 m'est apparue évidente.
>
> Pour plus de renseignements, j'ai mis toutes les informations sur un site.
> Voir signature.
>
> Pour les cahiers, je fais simplement : certaines fiches sont à recopier
sur
> le cahier. Au lieu de faire des exercices "à trous", j'ai mis un
gribouilli
> sur la réponse. Il y a un petit dessin en haut à droite des fiches que
l'on
> doit faire sur le cahier. Est-ce que les élèves arrivent à faire la mise
en
> page ? Les ce1 parfois, les cp rarement, mais ça aussi c'est un
> apprentissage. De toutes façons, ils progressent.
>
> Sur le site, j'explique comment je suis passé aux fiches en gardant la
> démarche de "j'apprends les maths". Si tu veux plus de détails, n'hésite
> pas.

Il faut aller sur le site de Eric ou le télécharger. Que la PMEV, diffusée
seulement par Internet, ait touché d'abord des internautes, est un fait qui
n'est pas anecdotique et nullement négligeable. Il y a eu un
infléchissement vers la réalisation de fiches plus personnelles, plus
couteuses en temps de réalisation, ce qui peut faire reculer certains alors
que notre ambition a toujours été de poser les problèmes en termes de
confort et d'ergonomie : plus d'efficacité, plus de rendement, tant pour
l'apprenti que pour le maître, mais surtout pas de stakhanovisme. Mais en
même temps, cette spécialisation internet a permis d'enrichir
considérablement les échanges, ce qui n'est pas non plus anecdotique et
encore moins négligeable.

Amicalement,

MM
>
> Amicalement



> Eric Vermeulen
> Briançon (05)
>
> cycle 2 (11gs + 7cp + 5 ce1), les ce1 et les cp seulement en pmev
>
> eric-ver@wanadoo.fr
> l'école de Puy-Saint-Pierre
> http://perso.wanadoo.fr/ecolepinet/siteecole/
> la pédagogie de maitrise à effet vicariant, experience en cp et ce1 :
> http://perso.wanadoo.fr/ericver/
>
> -----Message d'origine-----
> De : chantal.domenge <chantal.domenge@wanadoo.fr>
> À : pedagogie-maitrise@onelist.com <pedagogie-maitrise@onelist.com>
> Date : dimanche 5 mars 2000 10:35
> Objet : [pedagogie-maitrise]
>
>
> Bonjour,
>
> Pour les "nouveaux" (comme moi) que ça intéresse, j'ai vu qu'on pouvait
lire
> les archives de la liste en allant sur JOINLIST comme pour s'inscrire,
> puis,dans la fenêtre qui apparaît , on clique à gauche sur "MESSAGES". La
> liste des archives apparaît alors, datée et numérotée.
>
> J'ai un CP-CE1 (9CP,12CE1) et je suis en train de réfléchir à la mise
en
> route de la PMEV dans ma classe. Je ferai cela sans doute très
> progressivement, car, étant implantée dans mon village depuis quelques
> années, je dois me faire violence pour modifier mes habitudes, penser aux
> éventuelles interrogations des parents, et faire admettre à mon entourage
> qu'avec des années d'expérience on puisse encore travailler des heures
après
> la sortie des élèves. Mais comme il m'a toujours semblé nécessaire de
faire
> évoluer ses pratiques pour ne pas s'ennuyer et tomber dans la routine,
> l'expérience me tente.
>
> J'aimerais connaître les pratiques des maîtres qui enseignent en cycle 2
> concernant
>
> 1) la correction: corrigez-vous pendant ou après la classe, de quelle
> manière (pointage des erreurs, pastilles vertes, orange, etc...),
> comment l'enfant se corrige-t-il: avec vous, avec un autre enfant, au
> stylo, crayon à papier, stylo bille vert, etc.,
> faites-vous TOUT corriger par l'enfant ou terminez-vous lorsqu'il y a trop
> d'erreurs (j'ai des élèves qui font énormément de fautes de copie et se
> corrigent en écrivant une nouvelle erreur, 4 fois de suite si je ne suis
pas
> "derrière". Il me semble que ce problème s'aggrave au fil des ans et je
n'ai
> pas trouvé de remède... à part faire corriger ce que je peux et corriger
> moi-même le reste).
>
> 2) l'expression écrite:
> Sur quels supports les enfants écrivent-ils(cahier, feuilles...),
> corrigez-vous ou non, de quelle manière...
> La plage horaire du début de matinée est-elle consacrée uniquement aux
> textes "libres" "pour être reconnu", ou l'utilisez -vous également pour
des
> écrits fonctionnels (correspondance, compte-rendu de sortie ou
d'expérience,
> fiche technique...) ou poétiques?
> Avez-vous remarqué des progrès significatifs, sur le fond ou la forme des
> écrits, du fait que les élèves rédigent tous les jours?
>
> 3)supports utilisés:
>
> au CP ou CE1, les enfants travaillent-ils uniquement sur cahier ou parfois
> sur des fiches "volantes" qu'ils remplissent directement?
>
> Je suis moi-même plus "cahier" que "feuilles", mais je vais vous faire
part
> de mon expérience ("frontale")en maths CE1.
> Pendant quelques années mes CE1 avaient un livre de maths et recopiaient
les
> exercices, mais certains ne faisaient pas grand-chose, la correction
> collective ne leur était guère profitable et les résultats (à l'évaluation
> CE2) étaient moyens. Depuis que j'utilise un fichier, les enfants ont
> davantage le temps de se consacrer au calcul "pur", et les résultats se
sont
> nettement améliorés.Cela demande cependant à être nuancé: le fichier en
> question, "j'apprends les maths" (Retz), adopte une démarche et des outils
> qui permettent à davantage d'enfants de réussir: Je fais moi-même moins de
> correction collective et je pointe les erreurs pour que l'enfant recherche
> et se corrige (il travaille au crayon à papier sur ce fichier). Mais,
> suivant le temps que j'ai consacré au CP, je n'ai pas toujours le temps de
> corriger individuellement et nous passons alors à la correction collective
> pour ne pas déborder trop longtemps sur l'après-midi.
> Je pense d'ailleurs conserver cette année "mon" fichier même si j'adopte
une
> démarche PMEV avant la fin de l'année (les enfants seront alors libres de
> faire les exercices dans l'ordre qui leur conviendra.)
>
> A propos des cahiers pour le CP, les élèves arrivent-ils facilement à
mettre
> en page les exercices de leurs fiches? (dans ma classe, actuellement, je
> pense que 4 ou 5 y parviendraient, mais les autres auraient besoin d'aide,
> car je mets encore des points ou des lettres-repère. Cependant avec de
> l'entraînement, ils pourraient peut-être être autonomes plus vite?).
>
> D'avance merci beaucoup pour vos réponses!
>
> Chantal Domenge Marlioz(74)

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France