logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2000 - Février

De: "Patricia" <patou.p.@wanadoo.fr>
À: <pedagogie-maitrise@onelist.com>
Objet: Re: [pedagogie-maitrise] Questions
Date : jeudi 24 février 2000 12:52

From: "Patricia" <patou.p.@wanadoo.fr>

Cela fait longtemps que je n'ai pas envoyé de messages à la liste mais je
suis toujours là; je lis les messages de tous avec intérêt et attention.
Dans ma classe je continue la mise en marche de la pmev.

Je voulais réagir aux messages concernant le bilan.

Dans ma classe de CE2/CM1, avec bilan ensemble, j'ai également quelques
problèmes de désintérêt de quelques enfants, de bilans qui ne me semblent
pas toujours être mené comme il faut par moi.

Par rapport à la nouvelle consigne que Marie-Christine Toulas introduit dans
le bilan, je voulais signaler que je change souvent également la consigne de
"passage" au bilan:

- le plus souvent ce sont les enfants qui n'ont pas compris un exercice ou
qui n'arrivent toujours pas à le réussir qui y vont. Ils s'y préparent en
écrivant la consigne au tableau plus quelques exemples inventés du même
genre que l'exercice (quand ils en sont capables). Ce sont d'autres enfants
très "participants" qui à ce moment leur demandent où sont leurs difficultés
et on cherche en commun comment réussir cet exercice.

- par fois au contraire je demande que ce soit des enfants qui ont bien
réussi un exercice qui aillent au bilan expliquer leur démarche. Mais c'est
plus rare.

- quelques fois je donne la même consigne que Marie-Christine qui est de
dire à tous les nouvelles choses que l'on a apprises ou comprises ce jour.

Bien que je ne sois pas du tout satisfaite de la manière dont je mène le
bilan, les résultats du travail sous forme pmev sont flagrants dans la
classe où les enfants ont un niveau scolaire et un niveau d'autonomie face
au travail très différents. A part quelques enfants (3 ou 4) pour qui je
choisis les fiches de TI qu'ils doivent effectuer chaque jour, tout le monde
s'en sort bien, est capable de gérer son travail journalier individuellement
et progresse nettement lors des évaluations que je fais régulièrement tous
les mois à la suite d'une période de TI ( besoin de me rassurer et les
parents aussi!).

Je me rends compte qu'il y a beaucoup de "leçons" que je n'ai plus besoin de
faire et je peux ainsi donner la priorité à celles qui sont vraiment
nécessaires.
je vérifie le travail d'une douzaine d'enfants pendant le TI à chaque fiche
finie, pour pouvoir les guider un peu. L'autre partie de la classe est
corrigée tous les jours et je reporte toutes les données dans un tableau à
chaque fois ainsi que les demandes du bilan. J'ai l'impression ainsi de
proposer tous les jours la "leçon" de durée variable qui correspond le mieux
aux besoins de tous les enfants.

Tous les CE2, même ceux en difficulté, bénéficie du travail des CM1, et les
CM1 avec lesquels j'ai quelques problèmes de motivation sont bien "poussés"
par les CE2.
Les fiches proposées sont différentes pour les CE2 et le CM1 mais je fais en
sorte qu'elles concernent les mêmes "chapitres" de compétences pour que tous
puissent bénéficier d'un bilan commun.

La petite fille de CE2 à qui j'avais proposé en début d'année de faire les
fiche s de CM1 continue à les faire et se révèlent être la plus "douée" du
groupe de CM1. Je vous laisse imaginer comment elle devait s'ennuyer
l'année dernière dans un CE1 où le travail indifférencié ne lui laissait pas
la possibilité de progresser à son rythme.

De plus en plus il me semblerait intéressant de faire des classes de cycle
(les 3 années ensemble). Je sais que celà a déjà été discuté sur la liste.
Mais je ne peux même pas l'évoquer au sein de l'école où tous prennent cela
pour une bonne blague.
Mon directeur est toujours dubitatif sur le fonctionnement PMEV mais nous en
parlons régulièrement et les résultats de la classe semblent montrer que ce
n'est pas si peu efficace qu'il le pense , et que c'est tout à fait gérable.

J'arrête là ce message un peu long, mais je me fais rare en contre-partie!
Bon courage à ceux qui sont en classe.
Pour moi, ce sont les vacances encore pour quelques jours.

*Patricia POIRIER
CE2/CM1
35 Vitré

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France