logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Juin

De: "jeanluc.damble" <jeanluc.damble@wanadoo.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] à propos de vicariance.
Date : mardi 18 juin 2002 18:46

je réponds à mon propre texte!!
non je l'abonde,
après lecture du texte de Huteau que M Monot met en ligne sur son site.
ce texte est intitulé : les processus vicariants.
résumé ( en vrac):
les individus régulent leur conduite.
il y a modulation des facteurs ou des paramètres de ce mode de régulation.
il peut y avoir variation de ces modes de régulation en fonction des
individus.
d'où une notion de répertoire de processus substituables (vicariants)
il y a un problème d'évocabilité de ces processus ou de leur "activabilité"
excusez le néologisme.
il y a une hiérachie d'évocabilité qui conduit à une classification des
individus en fonction de leur capacité à évoquer les bons ou une quantité de
processus adaptés à une situation.
il y a plusieurs manières d'apprendre
- conditionnement classique
-conditionnement opérant
-apprentissages d'évitement
les processus peuvent être complémentaires ou antagoniques, ils ne
conduisent pas à des réponses tout à fait identiques.
bon voilà ce que j'ai retiré de cet article.

je pose la question : quelle est la différence entre apprentissage
vicariant, et apprentissage par observation ou apprentissage, que je
qualifierais, par copie et réitération d'une attitude, d'une stratégie.
La vicariance vient en second.
un élève qui a observé, voire copié, va réitérer son attitude et créer un
processus qu'il va reproduire.
Nous nous heurtons souvent à un problème de transfert de compétences. Je
pense donc que se sont ces élèves qui ont du mal à mettre en place ces
processus vicariants qui ne savent pas les évoquer en fonction de la tâche.
d'où je pense que nous devons faire un travail plus en profondeur sur les
tâches que nous proposons.
Je rejoins le collègue, vincent Breton, je crois qui pose le problème de la
réalisation des fiches, les quelles, comment, pourquoi, etc...
est-ce que la forme des fiches influe sur l'évocabilité des processus
vicariants. .
bon j'arrête, sinon je ne vais plus arrêter :0)))
et il y a de l'orage.

jeanluc.damble
Adresse(s) d'email :
jeanluc.damble@wanadoo.fr


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France