logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Juin

De: "jeanluc.damble" <jeanluc.damble@wanadoo.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] à propos de vicariance.
Date : mardi 18 juin 2002 18:46

bonsoir je réponds à J Bert dans le texte,
mais je dois ajouter aujourd'hui que je ne sais pas grand chose sur la
psychologie différentielle à laquelle se réfère Reuchlin.
j'ai vaguement feuilleté un ou deux livres la dessus mais je ne peux rien en
dire n'étant pas psy de formation, mes connaissances sont plus en direction
de la psychanalyse lacannienne mais c'est une autre histoire.

----- Original Message -----
From: jacquesbert <jacquesbert@wanadoo.fr>
To: <pmev@cartables.net>
Sent: Monday, June 17, 2002 9:46 PM
Subject: Re: [pmev] à propos de vicariance.


> Ce sera à Michel Monot de répondre bien mieux que moi, mais il me semble
> que, si la vicariance est le phénomène selon lequel plusieurs individus
> peuvent arriver à trouver la solution d'un même problème en empruntant des
> cheminements intellectuels différents, on peut imaginer que l'échange entre
> pairs donne beaucoup plus de chances à un élève de s'approprier un
> raisonnement que l'exposé unique d'un maître détenteur du "savoir penser".

c'est bien là le pb.selon Reuchlin ce n'est pas un phénomène où il y a
interaction entre plusieurs individus (mais il faudrait que je lise le texte
en entier) mais bien la recherche de réponse adaptée à une situation donnée.
Est-elle interne à l'individu auquel cas nous devons faire très attention à
nos progressions d'exercices, de propositions de TI. Mais là nous en
revenons à une conception piagétienne de l'apprentissage.

> C'est une leçon d'humilité pour les "maîtres à penser", mais aussi un
> processus qui permet aux élèves les plus "avancés" d'expliciter leur propres
> raisonnements, et par là, de mieux " se comprendre".

> La PMEV peut aussi être une manière d'apprendre qu'en "fonctionnant"
> différemment, d'autres obtiennent les mêmes résultats.

> Le fait que la démarche évoquée pré-existe chez l'individu auquel son pair
> la révèle montre que l'individu a parfois besoin d'un tiers pour découvrir
> son propre fonctionnement.

c'est cette dimension qui bien sûr m'a fait aller vers la PMEV.

> Ce que je trouve particulièrement intéressant dans la PMEV, n'est pas la
> "transférabilité" des démarches, mais le fait qu'elle révèle l'individu à
> lui-même, à travers ses démarches intellectuelles, par le biais de ses
> pairs.

Je crois qu'un des intérêts de la PMEV, c'est de proposer une 15aine de
démarches tatonnantes au lieu de deux ou trois bien abouties (celles du
maître)

> Quant à la place du maître, elle est bien moins "cruciale" en PMEV qu'elle
> ne le paraît dans une pédagogie frontale ("On pense tous la même chose en
> même temps"), car ceux qui peuvent apporter des révélations à l'élève sont
> ceux qui sont (pour suivre Vigotsky) dans sa "zone proximale de
> développement", c'est-à-dire les "juste un peu plus avancés que lui", et pas
> forcément les "maîtres qui savent tout", mais qui ne parlent pas comme lui.
>
> Et pour ne pas tomber dans le paradoxe de Münchausen, on ne peut pas croire
> que l'enfant qui se noie va sortir de l'eau en se tirant lui-même par les
> cheveux, et c'est pour cela qu'il a besoin des autres.
>
> Il me faudrait plus de mots pour dire tout le bien que je pense de la PMEV,
> mais pour bien passer, faut pas lasser.

alors là, je suis entièrement d'accord avec toi, c'est une démarche riche et
qui enrichit vraiment ceux qui la suivent ou la font, car on intègre dans
notre enseignement le discours des enfants qui pour le compte devient
essentiel.
j'ai relu récemment ceci

C'est un élève modèle
a dit l'instituteur.
quelques-uns ont compris.
Ce sont ceux
qui copient sur lui.....

Marjan, tenue de fantaisie 1951
dans le nouvel atelier de français p 20 bordas 2001

> Jacques Bert
> http://surdoues.info
> Rien d'humain ne m'est indifférent, même l'indifférence
>
> ----- Original Message -----
> From: "jeanluc.damble" <jeanluc.damble@wanadoo.fr>
> To: <pmev@cartables.net>
> Sent: Monday, June 17, 2002 7:30 PM
> Subject: [pmev] à propos de vicariance.
>
>
> > Ce message s'adresse plus à M. Monot, mais je pense qu'il peut interpeller
> > toute la liste.


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France