logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Juin

De: <VINCBRETON@aol.com>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] Compte-rendu d'expérience
Date : jeudi 13 juin 2002 06:47

Bonsoir,

Dans un e-mail daté du 13/06/2002 00:29:39 Paris, Madrid,
francoise.grossi@wanadoo.fr a écrit :


> Je tente ce que je suppose être de la PMEV dans ma classe de CE2 depuis à
> peine plus d'un mois( auparavant j'étais adepte de la pédagogie
> différenciée). Voici mes premières impressions...

J'ai trouvé ce bilan tout à fait intéressant et sans reprendre son ensemble
il interpelle sur deux points :

- l'ergonomie générale à savoir l'organisation du travail semble bonne pour
la classe mais peu économique pour la maîtresse.

Peut-être cela tient-il à des aspects formels ? à l'anticipation de la correction ?
[utilisation de grilles ? recours à des fichiers autocorrectifs ? fiches cartonnées voire perforées ? ]

- Mais cela tient peut-être aussi au contenu propre des exercices proposés.
J'ai déjà tenté d'évoquer cette question de la démarche des fichiers
eux-mêmes.
Fiches de découverte, d'entraînement, de prolongement ou de reprise d'une
notion... leur approche permet-elle toujours de traiter la question des
connaissances du point de vue des procédures cognitives et des variables
didactiques ?

Nous pouvons faire ici un parallèle avec nombre de fichiers présentés sous
forme de logiciels informatiques et qui sont la fidèle reproduction de
manuels classiques comme le "Bled" . Certains exercices sont en effet
"mécaniques" et permettent la mise en place de "réflexes" parfois
utiles...mais cela souvent au détriment d'une activité compréhensive et d'une
approche "constructiviste" du savoir (où l'enfant procédera par mise en
relation, représentations diverses, saura faire émerger des critères,
désigner des "points d'achoppement "... stratégie utile pour la suite...) .

Enfin, toute forme de travail dans une classe pour être cohérente s'inscrit
dans une "modélisation" ... mais cette modélisation ne doit pas négliger le
fait que des aspects formels peuvent induire des réactions fortes du point de
vue de l'apprenant. Il suffit souvent de passer du fichier au manuel pour
simplement perdre pied, voire de changer de forme de fichier pour que
l'enfant se trouve en échec.

En cycle trois je veille à utiliser différents manuels ou fichiers, je
construis le plus souvent les fiches. Il nous arrive même de comparer avec
les enfants la présentation d'une leçon de grammaire par deux manuels...

Tout cela pour dire, en conclusion, que j'entends beaucoup parler de forme et
d'organisation du travail, mais j'entends ou je lis ici, peu de présentations
de ce qui est fait sur le fond : quels sont les fichiers utilisés ? Comment
sont-ils construits ? Quelle est leur démarche ?

Il me semble que c'est un point important et qui pourrait enrichir les débats ?

Bien cordialement


Vincent Breton

http://prepaclasse.ifrance.com


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France