logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Juin

De: "Bénédicte Berthemy" <benedicte.berthemy@libertysurf.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: [pmev] Orthographe d' usage et.... devinez .... Mandalas (mon dada)
Date : dimanche 9 juin 2002 01:41

"Plus on apprend et plus on découvre qu'il y a à apprendre"

Pour exemple cet extrait d' article avec références parues dans des journaux d' orthophonistes .
( pour ceux que cela intéresse , j' ai le même en pdf avec le site)

Mandala et orthographe d¹ usage

Qu¹est-ce qu¹ un mandala ?

C'est un mot d¹ origine sanscrite qui signifie « cercle » .Le mandala
désigne donc une image organisée autour d¹ un point central. C¹ est une
manifestation symbolique du psychisme humain .Les hommes ont créé de tous
temps des Mandalas :des rosaces des cathédrales,.La nature nous offre aussi
de nombreux exemples de mandalas depuis les fleurs jusqu¹au système solaire.

Le mandala possède une double efficacité :conserver l¹ordre psychique ,le
rétablir s¹ il a disparu .Le rappel du centre unifie, la symétrie des formes
équilibre .La contemplation ou le coloriage du Mandalas stimule en nous des
pensées nouvelles capables de nous réorienter vers un but constructif et
stimule donc l¹ intuition créatrice .

Exemples : .....................

Imaginez ici les mandalas de vos rêves ...........


Application de l¹utilisation du Mandala d¹association pour améliorer la
rétention du vocabulaire orthographique courant .

Hypothèse : La disposition en cercle favorise la concentration et la
mémorisation .En combinant la prononciation mentale et la visualisation du
mot , on mobilise en même temps les deux hémisphères( hémisphère droit ,
mémoire topographique et données spatiales, hémisphère gauche : langage).

Mise en ¦uvre : proposition des mandalas à des groupes de 5 ou 6 enfants

Réalisations des enfants :

Concept central et associations ( un centre et des satellites ) ;

Etapes de l¹ exercice :

Un élève propose un mot central auquel chacun des membres du groupe va
associer un mot . Chaque mot est écrit en cercle autour du mot central et
est relié à lui par un trait.
Puis vient l¹étape de la mémorisation : chacun fixe un mot , l¹épelle et le
photographie pour bien l¹évoquer .Si le mot est difficile, on le décortique
avant cet exercice pour repérer les difficultés orthographiques ( graphèmes
complexes, lettres doublesŠ) .On fait le tour du mandala en s¹assurant bien
que chaque enfant a pu évoquer le mot sous les deux formes : auditives et
visuelles et etcŠ.

Remarque , après la fixation de chaque mot, le regard revient sur le centre,
puis on passe au mot suivant ( recentrage sur l¹enchaînement des pensées
.Quand tous les enfants jugent qu¹ils ont pu mémoriser tout le Mandala, ils
essayent de reproduire de mémoire ,par écrit.
Cette procédure combine à la fois les « techniques « de recentrage et celles
de la gestion mentale .

Evaluation 4 ou 5 fois par an des mots utilisés sous forme de dictée

Bilan : résultats positifs à court terme et à long terme

Deuxième exemple :
Cahier de vocabulaire reprenant la présentation du Mandala (pour donner une
chance supplémentaire aux élèves en difficulté dans leur processus de
mémorisation de l¹orthographe d¹usage).

Implication des élèves dans le choix des mots qui figureront dans le Mandala
en fonction d¹un projet d¹activité .
Exemple : ils présentent les vocables qui leur seront nécessaire pour
rédiger une lettre aux correspondants , une enquête ou un questionnaire .
Intervention de l¹enseignante pour sélectionner parmi ce stock , les mots
qui correspondent au niveau de chacun .(les élèves ne parviennent pas à
juger de la difficulté orthographique d¹ un mot) .
Disposition : Le sujet du thème retenu figure au centre du mandala et le
nombre de mots disposés autour de lui en fonction des possibilités de chacun
( entre 4 et 8) ;.
Quelques lignes disponibles à côté du Mandala permettent d¹ ajouter un
élément de la même famille, un adjectif au féminin,un pluriel difficile,une
forme verbale particulièreŠ
L¹ orthographe se fixe selon les étapes suivantes :
- lecture du mot,
- mise en relation avec le mot central,
- épellation collective à haute voix,
- mise en évidence des difficultés (visuelle et verbale ),
- évocation, chacun selon ses propres références,
- épellation collective , yeux fermés .

(A noter :qualité de la concentration et sérieux des élèves dans ce temps de
travail)

Ensuite les enfants écrivent leurs mots dans le Mandala.
(A noter : la plupart des élèves mettent un point d¹honneur à tout écrire
sans se référer au tableau . Les erreurs sont rares.

Bilan :
- les enfants choisissent eux-même les mots dont ils ont besoin, ils sont
motivés pour les savoir, les enfants connaissent leur stock de mots.
- la présentation aérée et la forme circulaire facilitent la fixation,
- Les enfants considèrent comme une promotion le fait d¹obtenir des
Mandalas augmentant le nombre de mots ( et non comme une corvée
supplémentaire)
- outil de référence auquel les enfants peuvent recourir spontanément,
- meilleure fixation des mots à plus long terme

Marie Pré « Neuropédagogie des mandalas », Monique Riesen , Patricia
Lagrange enseignantes
Annie Meige , une orthophoniste et psychomotricienne
Jacques de Coulon: « Des enfants qui réussissent » Ed Epi
mandala outil d¹apprentissage du vocabulaire , par association de mots

Bibliographie
Marie Pré Neuropédagogie des mandalas


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France