logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Juin

De: <MLayie@aol.com>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: [pmev] PMEV ou non ?
Date : samedi 8 juin 2002 15:58

Bonjour,

Inscrite depuis peu, je remercie toutes et tous pour les idées ! :-)
J'enseigne, depuis 2 ans, dans une classe de CE2 et cette année je me suis
lancée dans la mise en place d'un travail autour de l'évaluation et du statut
de l'erreur. Ne pouvant pas tout mener de front sur une année, la mise en
place du travail personnalisé quotidien se fera dès la rentrée prochaine !
(les vacances vont être studieuses !)
Mise en place cependant cette année d'ateliers de remédiation, de bilans
(sous différentes formes), du quoi de neuf, du conseil de classe, de
l'entraide, du cahier mémoire et du cahier de vie, de contrats personnels, de
la gestion des résultats sous forme d'arbres de connaissances (j'ai " sauté
le pas " : plus de notes…) …
j'avance à petits pas !

Je ne mets pas de " mots " sur ce projet (les " étiquettes " m'ennuient), qui
peut-être, ne correspond pas à la pmev,( ?) tout ce que je sais c'est qu'il
est temps de changer la façon d'enseigner, de recentrer le système sur
l'apprentissage, de responsabiliser les élèves en leur donnant les moyens de
construire du sens, de les rendre autonome face à leur " métier d'élève ",
être actif et non acteur !
La recherche par l'enfant n'est pas assez mise en avant parce qu'elle demande
du temps ( ?), mes collègues du cycle mettent d'avantage l'accent sur
l'étendue du programme qu'il faut " boucler " que sur la qualité du travail.
La mémoire prime sur le raisonnement… Changer les habitudes est difficile,
tant auprès de mes collègues que des parents…Communiquer, expliquer sa
démarche ne suffit pas toujours, les " habitudes " sont tenaces ! Tout au
long de cette année, j'ai souvent eu l'impression d'être toute seule sur mon
île…

Je cherche, je m'interroge, j 'expérimente parfois maladroitement mais l'
enthousiasme est là et une réelle envie d'essayer des choses différentes
aussi. C'est avec bonheur que je découvre ici un discours, une façon
d'enseigner " qui me parle " ! Alors, partageons ! :-)

Je peux maintenant faire très modestement le point sur cette année :

Dès la rentrée, chaque élève peut visualiser l'ensemble des compétences du
cycle 3 (+ quelques rajouts afin d'en détailler certains…). Celles-ci sont
toutes écrites et codées. La visualisation se fait sous la forme d'un arbre
avec des fruits : l'arbre des connaissances (Attitudes et méthodes de
travail, Connaissance du monde, français et mathématiques)
Cette année il y a 4 arbres distincts (en cours de modif. pour la rentrée
2002), présentés sous forme de cahier relié et un " mode d'emploi des arbres
" écrit par les enfants … à l'intention des parents.
Les résultats des évaluations nationales (codées) sont reportés par chaque
enfant dans l'arbre.(gommettes de 4 couleurs différentes: vert : j'ai bien
compris et je sais appliquer la notion (acquis), jaune : j'ai compris la
notion mais je dois encore m'entraîner (acquis à confirmer), orange : je n'ai
pas bien compris, je dois m'entraîner (en cours d'acquisition) , rouge : je
vais revoir la notion (non acquis) Code que j'ai utlisé en maternelle.

Dès le début de l'année, chacun peut ainsi visualiser le chemin à parcourir.
J'insiste auprès des élèves sur le fait que comme l'arbre, chacun est
différent et "ne pousse pas " à la même vitesse…
Extrait du mode d'emploi crée par les enfants : " Nos arbres vont changer de
couleur tout au long de l'année. Chaque arbre est différent et chacun travail
à son rythme. […] Par exemple :au début de l'année, j'ai des difficultés à
recopier un texte sans faire d'erreurs, je dois m'entraîner : gommette
orange. Puis, je progresse alors je colle une gommette jaune ou verte sur la
gommette orange. A la fin de l'année, mes arbres seront tout vert ou presque
! "

Il y a encore de nombreux aménagements à faire (simplifier entre autre !).
Pour le moment, il y a 2 temps d'ateliers de remédiation prévus dans la
semaine. Les enfants s'inscrivent (une semaine avant) pour refaire tel ou tel
exercice, retravailler avec un camarade ou l'enseignant sur une notion… Ces
temps sont aménageables en fonctions des besoins de chacun. (et toujours
associés aux objectifs nationaux)
Ce fut un énorme travail… J'ai maintenant plus d'outils à mettre à leur
disposition ! (fiches, jeux fabriqués-maison, freeware trouvés sur le net…).

J'ai mis en place une série d'évaluations (diagnostiques ( + outils
nationaux), formatives, sommatives) tout au long de l'année, ainsi que des
évaluations bilans fin de CE2 sur le même principe :
Chaque exercice (reprise de certains existant et créations) est codé
(pastille) et correspond à une compétence du programme du cycle (celle-ci est
toujours formulée sur la feuille). Après correction, l'enfant reporte la
couleur correspondante dans son arbre. Nous venons de terminer les bilans de
fin d'année de CE2 et chaque élève peut visualiser le chemin parcouru et
celui qui reste à faire…

L'arbre permet une vision très pointue des acquis de chacun (instruments de
repérage et de mobilisation des savoir-faire, vision stratégique des
évolutions et des besoins de compétences…). Chacun est responsable de son
parcours personnel.
A chaque fin de période, les enfants écrivent ce qu'ils pensent de leur
travail, je donne mon avis, puis les parents le leur.(certains parents
n'écrivent rien...)

Le statut de l'erreur est modifié et utilisé comme outil :
- pour moi, une grille d'analyse pour mettre en place des ateliers de
remédiation (quel boulot !), et détail, qui pour moi est important, les
erreurs sont entourées, je corrige avec un stylo vert (certains penseront
qu'il s'agit là de pure démagogie…). De plus, j'utilise certaines erreurs
pour revenir sur une notion (ateliers).
- pour les élèves la capacité à analyser leurs erreurs, donner du sens et
agir en conséquence " on n'apprend que si on cherche… ". A noter que de
l'année, aucun élève n'a pensé a modifier des réponses erronées… " personne
ne sait tout, j'ai le droit de me tromper " !

En bref, les 31 élèves sont aujourd'hui plus :
- autonomes et épanouis (chacun sait ce qu'il a à faire, comment et pourquoi
il le fait),
- solidaires (prise en charge spontanée d'ateliers (inscriptions
hebdomadaire) : lecture orale, reprise de notions, dictées…Tous les élèves
participent !
- responsables ; auto-évaluation, prise en charge de l'arbre…
- prennent des initiatives (aménagements d'ateliers décidés en conseil…vie de
classe…Mise en place de l'arbre des échanges où chacun se propose de partager
un savoir !),
- savent s'exprimer devant le groupe et développer un sens critique.(temps de
synthèses : je pense que[…] parce que…)

Les points négatifs :
- les collègues du cycle qui attendent la retraite ( et bing !) et sont
convaincues de
"l'aspect gadget " de ce fonctionnement et n'ont pas compris que le métier
d'enseignant aujourd'hui ne peut plus se définir uniquement par la
transmission des connaissances ou à des élèves abstraits et considérés comme
identiques, mais par des compétences nécessaires ; ce ne peut plus être un
métier solitaire, mais un métier d 'équipe !
Je ne désespère pas de faire bouger les choses, j'appelle ça "la résistance
au changement"...
- certains parents qui ne retrouvant pas le sacro-saint bulletin de notes
(avec moyenne générale, moyenne de la classe, etc.) ce sont insurgés contre
cette façon d'enseigner. (perfectible, je le sais). Il est vrai que cela
demande un tant soi peu d'attention, il faut prendre le temps avec son enfant
de regarder les arbres, d'en parler…

Le bilan est donc plutôt positif POUR LES ELEVES. Cette façon d'enseigner a
déclenché des réactions parfois violentes chez certains adultes. Au moins,
j'ose espérer que ces changements amènerons une réelle réflexion au sein de
l 'équipe éducative !

Au détour de mes recherches sur le net, je suis tombé sur ces sites
passionnants qui ont très très largement inspirés cette démarche :
J'ai quelque peu détourné l'objectif initial des arbres pour cette première
année faute de temps (oups !) mais je compte bien continuer et mettre
véritablement en place le principe !
http://www.erasme.org/acne/fondements8.html : textes fondateurs
http://www.globenet.org/arbor/ :
http://perso.wanadoo.fr/ecole.aulas/pedago/arbres.html
Allez-y faire un p'tit tour !
(site perso en construction, je le termine pendant les vacances afin de mieux
partager)

Voilà où j'en suis à trois semaines des vacances. Il y a des maladresses,
beaucoup d'améliorations à apporter, et plein d'enthousiasme ! Je vais
continuer à vous lire avec beaucoup d'intérêt, en espérant pouvoir apporter
ma modeste contribution. :-)
Valérie



----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France