logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Juin

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] phase de bilan
Date : jeudi 6 juin 2002 20:42


----- Original Message -----
From: "Marcelot Alain" <alain.marcelot@chello.fr>
To: <pmev@cartables.net>
Sent: Friday, June 07, 2002 3:08 AM
Subject: [pmev] phase de bilan


Cas N°1 : élève "expert"
Un élève volontaire qui vient présenter son travail le fait en
régurgitant ce qu'il a écrit sur son cahier. Il explique sa démarche
et ce faisant il sert la soupe aux autres qui, n'auront plus, même si
c'est de manière différée, qu'à "recopier".
Certes l'intervention d'autres élèves est intéressante. L'aspect
dynamique de la recherche est toujours plus porteur que celui,
statique, de la réponse...
Il faut donc avoir sous le coude, et en permanence, le double de
l'exercice, avec des données différentes ? Mais cela demande à
l'élève, même "expert" des facultés d'adaptation rapides...

** La parenté de l'apprentissage vicariant avec le vulgaire copiage
étant ce qu'elle est, il est important de ne pas les confondre : une
prise d'indices n'est pas "copier"; c'est seulement un moyen d'entrer
dans une problématique d'apprentissage qui sans cela vous resterait
fermée, hypothèse incompatible avec la philosophie de l'école
républicaine. Ouverte à tous, celle-ci doit être faite pour tous, et
le recours à l'apprentissage est un des moyens que nous utilisons pour
tendre vers cette universalité.

De ce fait, l'apport de l'élève "expert" est précieux mais il doit
être régulé. Deux possibilités pour cette régulation :

1) Il annonce qu'il a su faire et s'offre donc au questionnement de
ses camarades, en prenant bien soin de ne pas en dire trop.
2) Il fait une démonstration complète, mais sur la base d'un autre
exemple, avec d'autres données, ce qui nous permet à la fois de
vérifier qu'il a parfaitement maîtrisé son sujet et que les
non-experts vont avoir à enregistrer sa démonstration, à l'analyser
ensuite pour la reproduire mais en la transposant pour l'adapter à
d'autres données.

Ceci étant, s'il me parait exact que le maître puisse avoir parfois
besoin d'un double de l'exercice, je ne pense pas que ce soit la voie
à considérer comme prioritaire. Nous avons toujours conseillé
d'inviter les élèves à imaginer un autre exemple, ce qui est certes
difficile mais toujours excellent pour atteindre un degré de plus dans
l'échelle de la compréhension. Et les "experts" dignes de ce nom, même
avec les guillemets qui s'imposent, devraient toujours être capables
d'y parvenir. Mais ne chipotons pas trop : fournir un autre exemple,
d'autres données, reste un exercice difficile pour des "apprenants".

Ceci étant, j'irai jusqu'à dédramatiser la version un peu
"catastrophiste" que tu donnes de ce travail d'expert ("Il explique sa
démarche et ce faisant il sert la soupe aux autres qui, n'auront plus,
même si c'est de manière différée, qu'à "recopier".) Nous avons tous
connu des camarades lycéens qui copiaient de manière éhontée et s'en
sont finalement sortis quand même. C'est sans doute que la prise
d'indices, que nous tenons en quelque sorte à moraliser dans les
procédures PMEV pour sauvegarder la nécessité de l'effort personnel,
se satisfait dans la réalité de l'apprentissage de procédures moins
regardantes. Se faire servir la soupe, c'est avoir quand même la
possibilité de repérer les aspects significatifs de la situation pour
y revenir quelles que soient les données.

Mais ce n'était là qu'un questionnement.

MM




----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France