logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: <VINCBRETON@aol.com>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] échec ?
Date : vendredi 31 mai 2002 06:52

Dans un e-mail daté du 30/05/2002 18:54:55 Paris, Madrid,
benedicte.berthemy@libertysurf.fr a écrit :


> les hommes se sont exprimés sur ce schéma universel, avec leur style propre, leur vision du monde, leur sensibilité culturelle,
> leur tradition spirituelle, et nombreux sont ceux qui, d'Orient en Occident, se sont intéressés à cette représentation visuelle,
> parfois complexe, toujours fascinante et mystérieuse de la vie ".
>
> Le mot MANDALA désigne une image organisée autour d'un point central.
> C'est une manifestation symbolique de la vie, du psychisme et de la croissance à partir d'un point nourricier.
> Moyen pédagogique d'organisation de la pensée et outil de réharmonisation, le mandala s'adresse aussi bien aux adultes qu'aux
> enfants. Sur le plan personnel comme dans les classes et les cours, il aide à s'organiser contre la dispersion, à se consolider, à se
> " recentrer ". Il peut être un vecteur de découverte et de compréhension inter-culturelle.

> La pratique collective ou individuelle du mandala permet à chacun de mieux se connaître, de se structurer si nécessaire, de se
> situer dans la vie et dans ce qui l'entoure. Elle touche aux axes qui fondent nos choix fondamentaux de vie. Il n'est pas rare
> que le simple coloriage ouvre sur des questions sur soi, des questions de choix. C'est aussi, tout naturellement, l'occasion d'une
> rencontre avec soi-même.
>
>

Bonjour,
Sans vouloir nier l'intérêt du Mandala comme activité graphique en classe,
sans nier non plus l'intérêt de retrouver des similitudes culturelles de la
rosace au Mandala, sans vouloir non plus polémiquer, l'enseignant je l'espère
rationaliste et en tout cas laïque que je suis ne peut que s'interroger
lorsqu'il lit un tel discours.

Sympathique en apparence, généreux certainement ; ce discours promeut des
interprétations autour d'un symbolisme spiritualiste.
Il est renforcé d'ailleurs par un discours sur la psychologie de l'enfant
plutôt ambigu.
Il ne manque plus que l'odeur de l'encens ... tiens je vois déjà des instits
zélés faire faire des mandalas tout en allumant deux ou trois bâtons d'encens
dans la classe.
Parent d'élève, je n'aimerais guère entendre un tel jargon !

Dans mon école, le Mandala est une activité souvent donnée à titre
occupationnel. Pourquoi pas ponctuellement (encore que...) Les productions
sont souvent flatteuses et la photocopieuse tourne bien !
C'est loin d'être la seule activité graphique à envisager, et c'est une
activité graphique qui doit être située en relation exclusive avec les
objectifs nationaux.
La classe n'est ni un lieu de spiritualité ni thérapeutique mais un le lieu
de travail, d'échange et de confrontation, un lieu d'émancipation.
Méfions nous des discours qui peuvent vite déraper et rompre ce concept
d'école laïque ! Pardon, mais mon "clignotant d'alerte" s'est allumé.

Bien cordialement.
Vincent Breton

http://prepaclasse.ifrance.com


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France