logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: <f.lapendery@voila.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Cc: <pmev@cartables.net>
Objet: Re:[pmev] échec ?
Date : mercredi 29 mai 2002 20:58

Laurent écrit:

> Je n'ai même pas de vraie question, simplement je n'arrive pas à avoir une réponse satisfaisante à cette sorte "d'ennuie" qui semble s'installer peu à peu dans la classe.
Pas plus tard qu'hier, alors que je n'avais plus de voix, j'ai été contraint d'envoyer pendant presque toute la journée une élève, provocatrice.

Je ne pratique pas la pmev, parce que je ne connaissais pas, mais tous vos témoignages m'intéressent.
Je réfléchis à la motivation des élèves. Certains d'entre vous comptent-ils les fiches effectuées par un élève sur une période? Ainsi, l'élève pourrait voir sa progression et ses périodes de "creux", peut-être cela le motiverait-il??
L'enfant a-t-il conscience de son avancée dans l'année (dans la période, oui, mais sur l'année?) Certains ont peut-être l'impression d'un éternel recommencement (des fiches, encore des fiches...)?
Y-aurait-il un moyen pour qu'il visualise dès le début de l'année l'ensemble des notions qu'il aura à étudier dans l'année, et qu'il colorie des cases à mesure qu'il a vu (et réussi?) une notion, ainsi il visualiserait aussi ce qu'il lui reste à faire, et certains seraient ainsi remotiver?
Ce sont des réflexions lancées comme ça, je ne sais pas.

Pour ce qui est des enfants difficiles, j'ai rencontré un psy lors d'un stage, il pense que exclure un enfant momentanément de sa classe est un moment "ressourçant" pour le maître ET pour les autres élèves, qui retrouvent l'espace d'un instant un espace de travail serein.
Je pense qu'il ne faut pas se culpabiliser, se ressentir en échec, il y a des élèves qui nous poussent à bout, et nous ne sommes pas spécialisés pour certains types de comportements d'enfant.
Je pense qu'il faut aussi penser aux autres enfants.
Alors ne nous culpabilisons pas. (en attendant de trouver une autre solution, c'est une solution.
F.L


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France