logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: <Surdouesinfo@aol.com>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] EIP
Date : dimanche 26 mai 2002 09:27

Il va maintenant falloir s'affronter à la réalité et en tenir compte.
Les EIP existent officiellement en France et on ne pourra pas revenir en
arrière.
Il est évident que les parents vont s'engouffrer dans la brèche et essayer
d'imposer leur conception de la scolarité, ou celle de leurs psychologues.
Donc, ça va être quelquefois du n'importe quoi, et cela pendant un ceertain
temps : le temps que mettront les enseignants à s'informer pour pouvoir
répondre en toute connaissance de cause. Car eux aussi sont victimes de
représentations, d'idées reçues sur le problème.
La légende des parents "qui veulent pousser leurs enfants" a la vie dure
alors qu'elle ne se vérifie que dans très peu de cas. Une étude que j'ai
faite en 99 et 2000 montre que les parents d'enfants dits "précoces" donnent
moins de travail scolaire à la maison que d'autres parents, mais que leur
accompagnement culturel de l'enfant est plus important (sorties culturel,
musées, bibliothèque, concerts, etc). On aurait tort de leur reprocher
d'avoir de l'ambition pour leurs enfants car, là aussi, les études montrent
que c'est ce type de parents dont les enfants réussissent le mieux à l'école
(les enseignants en savent quelque chose pour leurs propres enfants).
Méfiance vis-à-vis des psychologues privés, y compris ceux qui sont
conseillés par les associations : certains d'entre eux sont de véritables
"fabriques à surdoués" (surtout à 1600 Francs le test de Q.I : la soupe est
bonne). Il est très facile de faire vérifier les performances intellectuelles
par le psychologue scolaire (si les parents s'y opposent, c'est bien qu'il y
a un lézard).
Pour finir, se méfier du seul Q.I comme critère de "surdouement". Le Q.I ne
mesure que certains aspects de l'intelligence et ne suffit pas à faire un
surdoués, même s'il est, en principe, fortement corrélé à la réussite
scolaire (un élève qui réussit a toujours de fortes chances d'avoir un bon
Q.I)
Donc, il est nécessaire de s'informer, lire, demander à l'A.I.S de chaque
Académie des formations sur ce thème (c'est ce qui s'est fait à Bourg en
Bresse et à Chambéry, donc c'est possible partout).

Jacques Bert
http://surdoues.info


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France