logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: "Jean-Michel FRANCOIS" <FRANCOIS.Jean-Michel@wanadoo.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] Instructions officielles
Date : samedi 25 mai 2002 13:32


> De : Jean-Pierre Garcin <jpg@jpg-info.net>

>> Donc, chaque
>> enseignant est responsable de ses élèves. Tous les enseignants sont-ils donc
>> vraiment "responsables" ? Ont-ils tous vraiment envie de l'être ?
>
> Bonjour,
>
> On voit bien là l'importance pour les élèves du travail en équipe.
> Comment laisser ‹ encore ‹ le "cas" d'un élève de la responsabilité d'un
> seul enseignant ?
> Et si l'enfant n'est pas ‹ ou est peu ‹ connu des autres enseignants*,
> comment partager la responsabilité ?
>
> -----------------------------------------
> Jean-Pierre Garcin - Nord Loiret - 28 CM1
> jpg@jpg-info.net http://jpg-info.net
> -----------------------------------------
>
> * Pb du suivi de cohorte

Pas d'accord avec toi,
Partisan plus que jamais des classes de cycle et du suivi des élèves au
cours du cycle. Les échanges de service permettent de partager ces
responsabilités, de connaître tous les enfants.
Bien sûr, le travail en équipe est primordial. Ici, on se sent tous
concernés par les difficultés de chaque enfant. Y compris pour les EIP, 3
dans l'école.
J'ai trop entendu certains collègues se réjouir de voir partir un gamin ou
de le "supporter" une année et puis après vogue la galère, c'est plus mon
problème.
Quand tu pars pour trois ans avec des enfants, ta responsabilité et ton
investissement sont triplement engagés. Mais tu as l'avantage du TEMPS et
ça, c'est fondamental.
En PMEV, toute cette période de mise en route est plus courte quand les 2/3
de ta classe ont "digéré" le fonctionnement.
Sans polémiquer, que penser de la prise en charge des enfants en souffrance
en collège, alors que là, les responsables sont nombreux ? Plus efficace ?
Bien cordialement

Jean-Michel François (CE2/CM1/CM2), membre de l'APSC (association pour la
promotion du suivi de cohorte) ;-)
francois.jean-michel@wanadoo.fr
Site de l'école
http://www.ecoleonnion.fr.st


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France