logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: "PMEV liste" <pmev@cartables.net>
Cc: "Liste Ecoles" <listecolfr@cru.fr>
Objet: Re: [pmev] Article X Darcos
Date : lundi 20 mai 2002 21:45


----- Original Message -----
From: "Bruce DEMAUGÉ-BOST" <bdemauge@hotmail.com>
To: <pmev@cartables.net>
Sent: Tuesday, May 21, 2002 4:31 AM
Subject: Re: [pmev] Article X Darcos

| Je suis loin de jeter tout le discours de Xavier Darcos à la poubelle, car
| il pointe en effet de réels problèmes (déjà souvent pointés par d'autres
| auparavant, il est vrai) ; simplement, il me semble que la technique du
| "rentre-dedans" a déjà été employée dans le monde politique (en particulier
| par un ex-ministre de l'éducation) et qu'elle a fait preuve de son
| inefficacité. Dénigrer ses futurs interlocuteurs n'est pas le meilleur moyen
| d'engager le dialogue, ni la meilleire preuve d'éducation (passée en
| deuxième, il est vrai, dans la dénomination du Ministère).

Si Allègre avait il est vrai été maladroit, je ne trouve pas en
revanche que X Darcos, dans cet article du moins, fasse vraiment du
"rentre dedans". Il met le système en cause, en effet, mais tout le
système et de manière globale, sans négliger cet autre facteur de la
réussite ou de l'échec scolaire, inattendu mais bien réel, qu'est par
exemple le niveau culturel de la mère. C'est dire que la complexité du
problème ne lui échappe pas.
En tant qu'appartenant au monde enseignant, je ne me sens pas
spécialement visé, et encore moins comme membre de la liste PMEV car
tout ce que je crois et constate tend à lui donner raison. Mais en
même temps, je sais et je dis que je n'en suis arrivé là que parce que
d'autres avaient exploré d'autres voies qui se sont révélées
décevantes.

| D'un autre côté, il s'agit d'un article antérieur à sa nomination et on peut
| espérer que Xavier Darcos saura mettre de l'eau dans son vin, lorsqu'il
| s'agira pour lui de conduire l'école à bon port (d'ailleurs, mieux vaut
| seulement de l'eau pour conduire, pas de vin ;-) )...

Antérieur à sa prise de fonction mais postérieur à son retrait du
poste de doyen de l'Inspection Générale, qui intervint dans des
conditions assez abracadabrantesques mais néanmoins douloureuses, sur
décision consensuelle de Allègre et Chirac.
Affaire invraissemblable, mais bien réelle : une IPR d'histoire
recevait d'étranges cartes postales, salaces et anonymes, à chaque
fois qu'elle postulait elle même pour l'Inspection Générale. Elle
finit par porter plainte et, après enquête et expertises, un
Inspecteur Général de philo fut jugé coupable et condamné.

Suite à ce scandale peu reluisant pour l'image de sérieux de
l'Inspection Générale, Allègre et Chirac décidèrent de nommer une
FEMME à la tête de l'Inspection générale. Xavier Darcos, totalement
étranger à cette affaire, fit ainsi les frais de cette mesure
symbolique de "rappel à l'ordre", sans avoir en rien démérité lui
même. On peut se demander, sans mettre en cause celle qui lui avait
involontairement soufflé la place, si le maintien de Darcos à ce poste
sensible n'aurait pas pesé sur les orientations du Ministère.

| Il n'en reste pas moins que la lecture de ce que pensait notre ministre
| délégué il y a quelques années est relativement effrayante. De par le vécu
| que j'ai des écoles de la région lyonnaise (remplaçant l'an dernier), je me
| demande ce qu'il attend des enseignants s'il estime sincèrement que ces
| derniers ont "trop fait confiance à l'autonomie de l'élève"...

Nous ne parlons sans doute pas tout à fait de la même autonomie. A
bien lire Darcos, je pense en effet que nous partageons la même
analyse mais qu'il faut clarifier ce débat. Si nous laissons l'enfant
libre de choisir le moment où il va affronter sa tâche, c'est bien que
nous attachons une certaine importance à l'autonomie, mais pas
n'importe laquelle il est vrai. Si nous imposons le même programme à
tous, c'est bien que nous ne voulons pas laisse l'enfant décider de
tout, en particulier de ce qu'il va apprendre. Ce contexte étant posé,
qui n'est pas celui de l'enfant-roi, nous faisons en sorte que les
choses, en PMEV, se passent pour lui le mieux possible. Il faudrait
reprendre tout le "troisièmement" de Darcos pour bien clarifier les
choses, et admettre par exemple avec lui - bien avant et
indépendamment de cet article - "qu'il n'est pas avéré que
l'apprentissage suppose l'absolu primat de la spontannéité ludique".

Dans moult
| établissements scolaires, il ne reste plus tellement de domaines d'autonomie
| que l'on pourrait "sucrer" aux enfants (prendre soi-même le papier WC avant
| de rentrer dans les toilettes ? ;-) ). Si les enseignants "lambda" accordent
| trop d'autonomie aux élèves, on peut penser qu'après le 16 juin, les instits
| Freinet et autres pédagogues devront abjurer ou faire leurs valises, non ?

Je ne le pense pas. Mais peut être pensera-t-on à une nécessaire
réflexion sur des acquis pédagogiques indiscutables mais que je crois
personnellement encore sous exploités. Le forgeron qui symbolise
l'esprit des "BT" mériterait réflexion..

| Rétrospectivement, je me dis que Jack (celui de la gauche caviar, pas le
| Président de la droite-billets d'avion !) nous a peut-être accordé quelques
| années de répit en sortant les programmes de 2002...

Je pense que la vision Darcos et celle des programmes 2002 ne sont pas
incompatibles. A bien lire le rapport que la sous-ministre de Allègre
avait sollicité de l'Inspecteur général Ferrier, on ne peut être que
frappé par une certaine concordance de vues. A la limite, le texte de
X Darcos en serait presque une bonne synthèse...

Mais pour l'instant, "wait and see" : je n'ai pas le sentiment que la
PMEV puisse être menacée.

MM


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France