logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: "Françoise Grossi" <francoise.grossi@wanadoo.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: [pmev] Mauvaise humeur...
Date : samedi 18 mai 2002 15:51

Fin d'année oblige... NB: tout ce qui va suivre n'est pas en lien direct avec la pmev mais c'est à partie d'elle qu'est née ma "mauvaise humeur".

Bonjour à tous,

Je me suis inscrite il y a très peu de temps sur cette liste parce que, lors d'un stage, j'avais entendu "comme en pmev" , mais rien d'autre. Alors j'ai voulu en savoir plus.
J'exerce depuis une quinzaine d'années : 7 ans en cours quadruple en campagne près de la frontière allemande (Ce n'était pas du tout mon coin mais à l'époque, on était encore nommé d'office à titre définitif sur ce type de poste). J'y suis restée jusqu'à ce que ma classe ferme. Je suis alors revenue dans mon secteur, entre frontière luxembourgeoise et enclave meurthe -et- mosellane.
Là où j'exerce depuis 8 ans: quart-monde et chômage omniprésents, parents détestant l'école pour tout ce qu'elle ne leur à pas apporté et détestant donc aussi les enseignants et bref, dans la vie quotidienne, un monde de rébellion pour petits et grands avec toute la délinquance que cela suppose.
Donc, premier pari: apprivoiser les parents. Ouf, c'est fait et ça, c'est un combat que je n'ai plus du tout envie de mener (il m'aura fallu trois ans et il y a toujours des résistants...)
Indépendamment des parents, il y a les collègues : école à 15 classes dans laquelle les cycles sont inexistants mais où les niveaux du CP au CM2 sont restés très figés. Chacun dans son coin essaie sans doute de faire ce qu'il peut pour les enfants, mais les concertations sont chez nous inexistantes; chacun se débrouille... Mais, voici des réactions, réponses à ma question "Vous avez déjà entendu parler de la PMEV ?" : Non,qu'est-ce que c'est ?" J'essaie alors d'expliquer... Réaction : "Encore une recette miracle ?! On en a déjà essayé, t'as vu ce que ça donne ? Ils sont nuls et ils le resteront ! Avec des parents comme les leurs... Et qu'on nous donne plus de moyens..." Ma réponse : "Mais les moyens intellectuels, on est censé les avoir, nous, non ?" Réaction "T'en as pas marre de toujours vouloir essayer ?" (rép. de divers collègues). " Mais au fait, Françoise, celui-là, il vaudrait mieux qu'il vienne dans ta classe que chez untel... Tu comprends..." Je comprends et j'accepte mais merci pour la classe ghetto !
Eh bien NON, je n'en ai pas assez, mais qu'est-ce que je me sens seule !
Alors j'ai posé la même question PMEV à notre conseiller péda. Lui non plus ne savait pas de quoi il s'agissait. Alors, qu'en sera-t-il de l'IEN quand il viendra m'inspecter si je mets la PMEV en place dans ma classe (seule parmi 15 et dans la circonscription) ? Est-ce que ça a un sens , dans ces conditions, de vouloir tenter cela ?

Heureusement, il y a quand même un petit rayon de soleil : merci à tous ceux qui ont tenté de me donner des réponses, même aux questions qui semblaient les plus simplistes !

Cordialement
Françoise G.
francoise.grossi@wanadoo.fr


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France