logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: "lpamphile" <lpamphile@wanadoo.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] PMEV et inégalités : quels atouts ?
Date : samedi 18 mai 2002 13:10

bonjour,
En tant qu'enseignant, mon objectif est de faire progresser chacun au
maximum de ses possibilites. Et comme on le constate tous, celles ci, pour x
raisons, ne sont pas les memes d 'un enfant a lautre. Mais il ne sagit pas
tant pour nous de reduire les ecarts que de pousser chacun au maximum de ses
capacites.
Je tinvite a consulter le lien ci dessus qui montre bien linteret de la PMEV
pour les classes heterogenes :
http://www.offratel.nc/magui/Hetero.htm
La pmev ne reduit pas les ecarts, mais elles permet a tous de progresser
selon ses capacites. Et c est la son interet : respecter le rythme de chacun
sans penaliser les faibles, ni les forts...

cordialement
Laurent Pamphile
www.lebulletinpmev.com



----- Original Message -----
From: "Thierry François" <thierry.francois4@free.fr>
To: "liste pmev" <pmev@cartables.net>
Sent: Saturday, May 18, 2002 12:26 PM
Subject: [pmev] PMEV et inégalités : quels atouts ?


Je continue mon apprentissage sur la PMEV S (j'en profite pour remercier
tous ceux qui m'ont répondu pour la première question)

Thème du jour : en quoi la PMEV ne creuse-t-elle pas les différences entre
les gamins ? Ou sans doute moins que d'autres péda plus décriées pour cela.

Je reconnais volontiers le bénéfice pour les gamins en difficultés qui
aident à leur tour, mais il s'agit pour moi de valorisation, afin de
redonner confiance en ses moyens. Je me trompe peut-être, mais pour l'élève,
c'est un début, une reconnaissance de ses capacités, plus ou moins efficace
s'il a déjà entendu depuis de nombreuses années des "tu es nul, tu ne feras
rien dans la vie S".
Je favorise cela depuis le début d'année, à chaque occasion, et pourtant
j'entends encore des gamins souffler parfois en disant des "je suis nul(le),
je comprends rien S"
Ça me met en rage, mais je me dis qu'il ne faut pas que je cède.

J'imagine bien que si je mets demain en place la PMEV en classe, les élèves
qui ne se sentent pas en échec n'auront pas de mal à s'y plonger avec envie
et volonté.
Et les autres ? Ceux qui doutent de leurs capacités, qui ont des
difficultés, ne vont-ils pas appréhender la nouveauté du maître avec
crainte ?

Autre chose : dans les phases de TI, qui galope le plus vite ?
Au bout du compte, qui aura fait plus et mieux ?

J'aimerai savoir si une évaluation de la PMEV sur ce sujet a pu être
établie, qui pourrait me persuader définitivement qu'il s'agit enfin d'un
moyen de combler ces différences qui me font mal à voir dans la classe,
lorsque je vois ceux qui cumulent les petits croche-pieds de la vie et ceux
qui ont déjà tout, et à qui tout réussiS
Permettez-moi d'y croire, ô vous les adeptes de la PMEV qui l'avez sans
doute instaurée dans ce sens.
J'attends vos réponses et vous en remercie par avance (ça m'évitera
d'encombrer la liste).
Je prépare déjà la prochaine interrogationS

Un p'tit jeune qui débute et aimerait croire en une école plus juste.

thierry.francois4@free.fr


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net
Pour consulter les archives des messages depuis janvier 2000,
rendez-vous a l'adresse : http://desette.free.fr/
Les archives par fil de discussion : http://www.lebulletinpmev.com/nav.php3?page=voirforum&boardid=2

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2002 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France