logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mai

De: "Marie OUSTALE" <marie.oustale@wanadoo.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] Enfants d'enseignants et exercices plus faciles
Date : mercredi 1 mai 2002 20:51

Quel que soit le niveau, on peut travailler avec l'objectif à atteindre en
ligne de mire quel que soit l'enfant.
Jacques Bert donne en mire à tous les enfants un objectif ( lui et d'autres
;o) ) et les mêmes supports, que je suppose variés, pour les atteindre. Le
but est pour les enfants de s'en rapprocher au maximum, en leur montrant,
même s'ils en sont un peu loin à l'arrivée, qu'ils ont progressé vers
l'objectif. Leur proposer "un plus loin", c'est aussi pour qu'ils se disent
"si le maître me le propose, c'est que je dois pouvoir y arriver un jour,
comme les autres".

En PMEV, je propose les mêmes fiches pour tous ( en français avec une
gestion particulière ), l'objectif étant de les réussir toutes. Bien sûr !
Tous les enfants n'y arrivent pas. mais l'important est la réussite, pas la
quantité !

Tu as choisi de faire atteindre un même objectif par des supports différents
selon les enfants. Bien sûr ! Tu réponds aux besoins que tu as détectés chez
chacun des enfants. Rien ne t'empêches de proposer tout le travail à faire à
tous les enfants.
Tu verras bien vers quel type d'approche ils se dirigeront. Ainsi pour les
plus rapides tu auras du travail supplémentaire dont les moins rapides
pourront bénéficier lors du bilan.

Dans ma classe de CP/CE1, les enfants ne se découragent pas et ils
apprennent à accepter les différences de rythme ( tout comme le maître ) , à
partager les méthodologies ( bilan ), ; les différences tout court. La PMEV
, c'est aussi ça.

Cordialement
mh

> J'en ai toujours été convaincu et j'ai toujours fixé à
> mes élèves les mêmes objectifs pour tous, même si je
> n'exige pas le même niveau de réussite au final. Mais il
> n'y a pas dans ma classe moins d'exercices, ni
> d'exercices plus faciles ou plus courts pour les moins «
> doués » ou les plus lents.

Comment faites-vous pour ne pas décourager ceux qui ont du mal à écrire ou à
lire ? A moins que vous n'ayez pas ce type d'enfants dans votre classe ?
Quel niveau avez-vous ?
Qu'entendez-vous par plus facile ? (en comprenette ou en temps de
réalisation ? )
J'avoue qu'avec ma classe un CP-CE1, j'apprécie de garder les mêmes
objectifs pour tous mais de différencier les exercices ce qui ne gêne en
rien la compréhension mais permet aux élèves plus lents en écriture ou moins
performant en lecture de ne pas se décourager.
Carole (95)



----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France