logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Avril

De: <jacques.bert@infonie.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] Cerveaux-freins
Date : jeudi 25 avril 2002 21:54

Michel MONOT a écrit :

> je pense que le fonctionnement
> PMEV renoue avec des modes d'apprentissage que l'école traitait peut
> être avec condescendance et qui ont pourtant une valeur certaine. La
> plupart des gens qui ont appris leur métier "sur le tas" ont un profil
> caractéristique qui est un peu à l'opposé d'un profil scolaire. Il est
> assez curieux que la PMEV vise à donner un meilleur profil "scolaire"
> en passant par ce que l'on pourrait presque appeler son antidote....
> Je ne dis pas cela par goût du paradoxe, mais parce qu'il y a quelque
> chose de vrai dans cette analyse. Si vous avancez cela lors de votre
> prochaine intervention, quelles seront les réactions ?


Je me suis retrouvé, en mars 1969, à l'âge de 18 ans et 7
mois devant une classe, sans aucune formation, et je
crois que cette formation "sur le tas" valait bien celle
des Ecoles Normales d'après 68.
J'avis un "Maître Itinérant d'Ecole Annexe" et mon
Directeur d'école au moins une fois par semaine dans ma
classe, avec rapport écrit à l'appui à chaque fois.
Ce n'est que bien plus tard que j'ai acquis les bases
théoriques, mais avec un esprit critique de praticien
chevronné.
J'ai échappé ainsi à tout un discours "dans l'air du
temps" à chaque époque : les ministres ont passé... moi
pas, comme d'autres.

Ceci dit, et pour rester dans l'actualité "positive", je
vous retransmets ce message que je viens de recevoir du Brésil :

"date : 24/04/2002 20:45
de : "Cristina Delou" interdire l'adresse
a : jacques.bert@infonie.fr
sujet : Je suis heureux!
J'aimerais vous dire de mon bonheur quand accéder le
site de PMEV, aujourd'hui, et trouver vos nouveaux
textes. Si les injustices sont douloureux pour nôtre ego,
je suis sûre qu'est plus noble ce que nous faisons pour
notre prochain, et les étudiants sourdoués ils sont des
étudiants qui dépendent de professionnels qui possèdent
une explication qui va devant les sujets politiques.

Je suis heureux, aussi, cela a encore placé votre site
dans l'air. Il y a très beaucoup de gens qui ont besoin
des orientations qu'il y ont, a produit par un
professionnel conscient de votre formation et de votre
travail.


Je aimerait vous dire, aussi, que j'ai déjà défendu mon
doctorat et que j'ai fait la référence à notre
correspondance de l'année passée dans note de la plinthe,
en laissant mon conseiller à moitié perplexe, depuis
qu'il n'a pas attendu l'introduction d'un renseignements
sur assistance des sourdoués des étudiants dans le
système public d'enseignement français, avec la référence
dûe. C'était très satisfaisant avoir reçu vos deux
emails, année passée, me clarifier un petit sur sujets en
rapport avec l'éducation des étudiants sourdoués à la
lumière de la propre culture française. Comme nous sommes
distants, il paraît quelquefois qu'à moitié illogique que
le berceau des études sur l'intelligence a distancé si
ainsi beaucoup des entraînements qu'il a créé.


J'accompagne, récemment, le positionnement de votre
Ministre de l'Éducation, à travers article publié dans le
site Le Monde.fr, en parlant au sujet de l'assistance ont
individualisé aux étudiants sourdoués. Je suis sûr que
votre travail a influencé cette place et que vous aurez
le porazer de témoigner de grands changements dans votre
pays, dans l'éducation publique de votre pays. Une grande
étreinte, Cristina Delou, Brasil."


Si on continue comme ça, la PMEV va passer la barrière
des langues !
Jacques Bert
http://www.multimania.com/surdouesinfo


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net


retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France