logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Avril

De: <jacques.bert@infonie.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: [pmev] Pour ceux qui aiment les statistiques
Date : mercredi 17 avril 2002 20:14

POUR CEUX QUI AIMENT LES STATISTIQUES…

Je tiens une comptabilité « scrupuleuse » du travail
réalisé par chaque élève de ma classe (je me méfie du
subjectif). J’ai donc des « tableaux de bord »
individuels et collectifs.

A ce jour, après la fin du deuxième trimestre, ces
tableaux montrent que :
- sur 313 exercices proposés aux élèves depuis le début
de l’année, soit une moyenne de 4 en Maths et 8 en
Français par semaine (hors Expression écrite et Lecture),
la moyenne du nombre d’exercices réalisés, contrôlés et «
validés » (justes, complets, sans fautes d’orthographe)
est pour toute la classe (25 élèves de CM2) de 300, soit
96% du travail proposé correctement réalisé.

- 36% des élèves ont réalisé 100% du travail proposé,
- 48% des élèves (y compris les précédents) en ont réalisé 99%
- 68% en ont réalisé 98%
- 92% des élèves en ont réalisé 90%

Si l’on se souvient que la déclaration d’intention de la
PMEV est d’amener 90% des enfants à réaliser 90% des
objectifs, on est vraiment dans le coup.

Malheureusement, les résultats des évaluations ne
reflètent pas ce « travail accompli » par les élèves.
Bien que mon école soit d’un excellent niveau scolaire
(résultats des évaluations nationales de CE2 et de 6ème à
10% au-dessus du niveau moyen national), le profil de la
classe n’est pas le même dans ce domaine.
Le pourcentage moyen des compétences jugées « acquises »,
par rapport à celles qui ont été évaluées, est, en
moyenne, de 79 % pour toute la classe. Mais l’élève qui «
réussit » le moins et qui n’a effectué « que » 74% des
exercices proposés depuis le début de l’année, « rame »
aux évaluations, avec 42% de compétences « acquises » par
rapport aux compétences évaluées.

Cela pose réellement le problème des évaluations, qui
mesurent les capacités, le potentiel des élèves à retenir
ce qui doit être restitué plutôt que le travail réalisé
(parfois avec beaucoup d’efforts de l’enfant et de sa
famille et parfois à grand peine pour être « au
niveau »). Implicitement, on en est encore à placer des «
barres à sauter » pour faire le tri entre ceux qui
seraient capables de passer au niveau supérieur (on en
est encore à l’examen déguisé) et les autres (à recaler).

Jacques Bert
http://www.multimania.com/surdouesinfo


----------
Pour vous desabonner :
rendez-vous a l'adresse : http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-owner@cartables.net

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France