logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Avril

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: "Utilisateur1" <boris.polcaj@wanadoo.fr>
Cc: "PMEV liste" <pmev@cartables.net>
Objet: [pmev] Re: organisation de la classe
Date : jeudi 11 avril 2002 14:14


----- Original Message -----
From: Utilisateur1
To: magui@offratel.nc
Sent: Thursday, April 11, 2002 9:02 PM
Subject: organisation de la classe


DP : Ayant participéet pratiqué dans un groupe Freinet, je suis
évidemment très intéressée par la PMEV ; je perçois les différences
avec la pédagogie Freinet.

*** Il y a des différences mais qui ne sont pas vraiment dans la
phiosophie : celle-ci serait la même, en gros, mais insiste sur le
fait que les élèves d'aujourd'hui doivent tous aller au collège, ce
qui n'était pas le cas au temps ou Freinet a défini sa "méthode", sans
que nous puissions penser que la PF était inadaptée à cette situation
nouvelle, bien entendu. Mais le problème mérite néanmoins d'être posé.

Par ailleurs, la PMEV n'a pas été définie en partant de la PF, que
nous avions en quelque sorte mise entre parenthèse le temps de
relancer la réflexion, mais en chechant à reconsidérer l'ensemble du
problème de l'école dans le cadre de la "réforme des cycles", à partir
:
a) de travaux américains et suisses sur la "pédagogie de maîtrise" que
Freinet ne pouvait pas connaitre, mais qui l'auraient peut être
interessé, dans la mesure où ses propositions apportaient au moins des
éléments de réponse et de surcroît adaptables.
b) d'une suggestion un peu étange de Reuchlin à propos de
l'apprentissage animal, qui aurait très certainement interessé
Freinet - mais cela reste une supposition - dans la mesure où celui-ci
est peut on dire un apprentissage "naturel", et en ce sens proche des
préoccupations "antoscolastiques" de Freinet..

DP : Ma question se situe plus sur :
1- l'organisation de la classe : je n'ai trouvé qu'une partie de la
matinée expliquée (TI et bilan) ; quelle est l'organisation des 2
autres parties de la matinée ?

** Il y aurait une phase d'écriture et une phase de leçons, qui
généralement commencent et terminent la matinée.
a) la phase d'écriture est très largement calquée sur le modèle du
texte libre, avec un iinfléchissement commandé par notre parti pris de
"vicariance" etpar le contexte dans lequel nous avions expérimenté.
Certains enfants n'étant pas entrés dans l'écrit, nous procédions
systématiquement à la lecture oralisée des productions pour donner des
idées et stimuler les élèves les plus en difficulté, sans chercher à
choisir le meilleur. Nous évitions en effet toute forme de censure,
comptant sur les "bons modèles" pour s'imposer et stabiliser l'écrit.
Ceci est évidemment très sommairement expliqué, puis les classes
adoptaient une formule plus proche de l'original, avec les cas échéant
production d'un journal et/ou correspondance. Par la suite, nousa vons
du prendre en compte le problème des "catégorie textuelles" et devenir
un peu plus "dirigistes", mais sur la base d'une première initiation
qui avait débloqué le problème de l'écriture et en conservant
d'ailleurs certains principes, comme la lecture des productions des
uns pour stimuler celle des autres.
b) La matinée se terminait par une "leçon", programmée à l'avance ou
"improvisée" à partir des échanges développés lors du bilan. Très
souvent, la leçon prenait une allure de "leçon de synthèse", duement
préparée à partir des observations recueillies liors du bilan.

DP : Quelle est celle de l'après-midi ?

Délibérément, nous n'avons rien proposé. Nous avions voulu insister le
matin sur la maîtrise des apprentissages fondamentaux, en densifiant
et accélérant légèrement ce temps d'apprentissage par recours
méthodique aux prises d'indices, et libérant par là le temps
légalement accordé aux autres activités qui était souvent escamoté
dans certaines classes par obsesssion des résultats.
La PMEV a bien souvent permis de rétablir les disciplines dites
"secondaires", mais chacun restant libre de les traiter à sa guise.
Parfois, mais rarement, en reprenant le modèle du travail matinal.
Plus souvent en consevant les formes classiques de travail par
groupes, voire de leçons plus "frontales" que les enfants, mieux
"dégrosssis", aceptaient mieux.

DP : Je travaille à partir d'albums en m'inspirant de l'AFL, ce genre
de travail (groupes hétérogènes ; recherches dirigées appelées prise
de notes, phase de théorisation puis TI) peut-il encore trouvé sa
place en PMEV ?

** A mon avis, parfaitement, car il repose assez largement sur les
mêmes principes, et on pourrait d'ailleurs analyser votre formule en
fonction du critère "prises d'indices sur ceux qui savent ou qui sont
en avance".
A titre indicatif, en maternelle, nous renoncions parfois aux ateliers
hétérogènes pour utiliser l'hétérogénéité autrement. Ateliers assez
homogènes mais "tournants", ce qui permet aux groupes faibles
d'observer le travail des groupes "forts" avant d'ariver eux mêmes
quelques jours plus tard sur un atelier "difficile".

DP : 2- les outils : quand la PMEV utilise des fiches, pouvez-vous me
dire quel est ce matériel ? S'agit-il des fichiers Freinet que je
connais bien mais qui ont leurs limites ?

** Les fichiers Freinet peuvent parfaitement convenir. Nous faisons
parfois l'impasse sur l'autocorrection quand le niveau des élèves
nécessitait un suivi de proximité.

DP : Existe-t-il un autre matériel ?

** Certains utilisaient des "lexidata", d'autres ébauchaient du
travail sur logiciel.

DP : Ou les collègues créent-ils ces fiches eux-mêmes ?

** C'est le cas le plus fréquent, que ce soit sur le mode "couper
coller" ou par utilisation de l'ordinateur.

DP : Dans ce dernier cas, y-a-t-il des échanges entre collègues comme
nous pouvions en faire dans le groupe Freinet notamment sur les
"brevets" ?

** Beaucoup de fiches sont disponibles sur internet, dont vous
trouverez facilement la trace à partir des liens figurant sur le site
initial (voir "anneau PMEV") ou mieux encore sur le site du bulletin
PMEV.
Je ne saurais trop vous conseiller de vous inscrire sur la liste PMEV,
à qui je vais d'ailleurs me permettre de transmettre votre message
pour compléter mes réponses.

DP. Merci de m'informer et éventuellement de m'indiquer des lectures
plus "pratiques". Le site est parfait quant à la découverte de la
théorie.

** Rien n'est parfait ! La PMEV vise à amméliorer le rendement du
système, à la fois par sa démarche propre et par la possibilité
qu'elle vous donne d'être plus disponible et donc de mieux investir
votre compétence professionnelle.


Danièle Polcaj

Pour avoir d'autres adresses, pour vous abonner à la liste PMEV :
http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html


Pour aller sur le FORUM de la PMEV :
http://www.lebulletinpmev.com/list.php?f=1


----------
Pour vous desabonner :
ecrivez a : pmev-unsubscribe@cartables.net
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-help@cartables.net

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France