logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Avril

De: ".........." <..........>
À: "Liste PMEV" <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] PMEV et administration
Date : dimanche 7 avril 2002 14:06

jacques.bert@infonie.fr a écrit :

Bonjour,

Sur la forme :
> "Il faudrait séparer mes propos de ceux que je cite par
> des guillemets : ce n'est pas moi qui "wrote" la première
> partie du message. C'est un extrait du rapport Delaubier.
Il est utile aussi de supprimer des extraits des messages précédents ce qui
n'est pas utile à la compréhension, aussi de répondre en-dessous pour
faciliter la lecture du fil. ;-)

Sur le fond :
> Quant à la frustation de se faire juger par "de grands
> anciens", on l'a (presque) tous connue. Le problème n'est
> plus là. Nous sommes dans une ère de communication où il
> faut être capable, non seulement de défendre son point de
> vue en devançant les arguments de l'adversaire, mais en
> le mettant en demeure d'être aussi bien informé que vous.
Être capable d'exposer ses choix, de les défendre est incontournable en
effet. Mais le jury (l'IEN) n'est normalement pas un adversaire. Alors pour
ce qui est de le "mettre en demeure", c'est un peu osé me semble-t-il. :-O

> Si je devais être inspecté (ou passer le CAFIPEMF)
> prochainement, j'enverrais à mon IEN, quelques jours
> avant mon inspection, un petit dossier (ou article)
> documentaire sur la PMEV (voir site du bulletin PMEV)
Le jury de CAFIPEMF est composé de plusieurs personnes qui ne sont pas
nécessairement connues du candidat avant l'épreuve. Comment serait-ce
possible de communiquer à l'avance des documents dans ces conditions ?
Je ne me permettrais pour ma part pas de communiquer un quelconque document
à "mon" inspectrice avant sa visite (je ne suis pas cité dans un rapport
officiel ;-) ; lui en laisser à l'issue de l'entretien, oui.

Le "cas" (si j'ose dire...) exposé montre bien à mon sens un problème
relatif à l'organisation de l'épreuve en général et/ou au au jury en
particulier, par rapport à la gestion de l'hétérogénéité rendue nécessaire
par la loi, et non un quelconque défaut, même de communication, du candidat.

Cordialement,

.....


-----
Pour vous desabonner :
ecrivez a : pmev-unsubscribe@cartables.net
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-help@cartables.net

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France