logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mars

De: "Michel MONOT" <magui@offratel.nc>
À: <jacques.bert@infonie.fr>
Cc: "PMEV liste" <pmev@cartables.net>
Objet: [pmev] Re: Conférences
Date : mercredi 20 mars 2002 00:32

Bonjour,

Je vous remercie pour ces informations qui font toujours plaisir, même
si elles concernent une catégorie d'enfants qui n'était pas
explicitement dans nos premières préoccupations. Nous savions
seulement depuis longtemps que nombre d'élèves des "classes de perf"
n'avaient pas de problème de QI trop faible. Cette rencontre aura été
bénéfique pour bousculer les idées reçues, au profit des uns et des
autres.

Je ne rêve certes pas de convertir le monde entier !!! J'ai seulement
pour objectif de faire circuler une information qui peut aider les
maîtres à s'oganiser plus efficacement, et par là à apparaître et à se
sentir plus professionnels, avec toutes les conséquences que cela peut
avoir pour les uns et les autres dans une conception si j'ose dire
"systémique" du "système scolaire".

La suggestion de Reuchlin relative aux "importantes applications
pédagogiques" progresse ainsi pas à pas. Ici aussi, la demande se fait
plus forte, et de manière parfois assez inattendue. Une école privée a
perdu 120 élèves à cette rentrée de mars, qui est pour nous le début
de l'année scolaire. Mais ces fuites ont pour cause un problème
sérieux que la presse n'a pas hésité à qualifier d'épuration ethnique.
Dans une école catholique, cela fait problème, même si l'affaire est
en réalité des plus complexes. Le discours humaniste était bien là,
comme on s'en doute, mais la pratique ne fonctionnait peut être pas
assez bien.

Apprendre à vivre ensemble, c'est bien en effet une question de
pratique, une affaire de tous les instants, un travail permanent sur
les manières de vivre et d'être en classe. Travail mal défini,
autrement que par son importance, importance qui pose problème en ce
qu'elle pourrait avoir en classe des effets pervers sur le bon
déroulement des programmes, car on va à l'école d'abord pour
apprendre, pour acquérir un savoir, et nous sommes jugés là dessus.

Mais tout change si ce travail permanent d'apprentissage vécu de la
vie sociale prend appui sur les programmes eux mêmes, ce à quoi
conduisent logiquement les hypothèses de départ de la PMEV. Le retour
aux processus initiaux de l'apprentissage, appropriation par
observation des savoirs faire, qui recontextualise l'apprentisage
scolaire autour du métier d'élève, implique des comportements
d'échanges et de respect qui sont le fond de toute vie en société. De
par ses choix, la PMEV ne peut fonctionner à vide ou hors contexte :
elle s'applique donc par définition à l'acquisition des éléments du
programme officiel (instruction) tout en développant par nécessité des
comportements d'échanges et donc de civilité (éducation).

C'est là un argument de plus, et non des moindres peut être, en faveur
de nos modestes pratiques, et qui peut faire réfléchir.

Je dois pour ma part intervenir en avril auprès d'élèves maîtres de
troisième année dans le cadre d'un module sur la pédagogie
différenciée. Mes anciens conseillers pédagogiques sont de leur côté
sollicités hors circonsciprion sur la gestion de l'hétérogénéité.
C'est beaucoup de travail en perspective pour les uns et les autres,
comme pour vous, mais l'enjeu en vaut la peine.

Aviez vous vu passer une demande des psys de l'Isère sur ce problème
de PMEV ? Il ne s'agissait pas d'une conférence, mais de participer à
des échanges. Jean Paul Jourdan doit y aller puisqu'il n'est pas très
loin. Il serait certainement content de ne pas ête seul.

Laurent Pamphile chechait par ailleurs à vous joindre au sujet d'un
article pour le bulletin de la PMEV mais semblait avoir des
difficultés.

Merci encore pour ce message, qui mérite évidemment d'être communiqué
à la liste.

Bien cordialement,

MM

----- Original Message -----
From: <jacques.bert@infonie.fr>
To: <magui@offratel.nc>
Sent: Wednesday, March 20, 2002 6:29 AM
Subject: Conférences


Cher Monsieur Monot,
J'ai le plaisir de vous apprendre que je vais intervenir
prochainement à deux reprises au sein de l'Education
Nationale pour parler de le précocité intellectuelle et
de la PMEV :
- fin avril à Bourg en Bresse, un mercredi matin, dans
une animation pédagogique organisée par l'AIS, pur des
collègues instits et P.E.
- début mai à Chambéry, une journée dans le cadre d'un
stage de formation continue organisée par le groupe de
pilotage crée en Savoie pour travailler sur la précocité
intellectuelle, au sein de l'AIS également.

Trois collègues de l'école de la commune voisine de la
mienne se sont mises à la PMEV cette année, après avoir
visité ma classe l'an dernier.

On continue donc d'avancer à petits pas.
Cordialement
Jacques Bert

-----
Pour vous desabonner :
ecrivez a : pmev-unsubscribe@cartables.net
Pour obtenir de l'aide :
ecrivez a : pmev-help@cartables.net

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France