logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2002 - Mars

De: "alainjourdan" <alainjourdan@wanadoo.fr>
À: <pmev@cartables.net>
Objet: Re: [pmev] nouvelle demande de collaboration
Date : samedi 2 mars 2002 14:36

Bonjour Isabelle Agalski,

Bien que n'ayant aucun lien de parenté avec Jean Paul Jourdan, il se trouve
que j'habite à Crolles et que j'enseigne à Bernin , daonc près de Grenoble,
en classe de C.P.

Comme Jean Paul, je ne me revendique de rien mais suis comme beaucoup
d'autres, en perpétuelle recherche d'amélioration de ma pédagogie. Dans ce
cadre, la PMEV m'apporte des éléments de réflexion et d'action dans ma
classe. Je ne connais la PMEV que depuis deux petites années et dire que je
l'utilise vraiment serait très présomptueux. Disons que je m'en inspire
fortement, que j'ai lu et pris le temps de réfléchir à de nombreux articles
y faisant référence.

La coopération fait partie intégrante de la vie de ma classe. C'est un état
d'esprit qui s'est crée depuis plusieurs années déjà. Je résumerais
rapidement mon point de vue général en disant : Beaucoup d'enfants semblent
apprendre mieux et plus facilement en s'aidant, en se réexpliquant les
choses entre eux, et en s'auto stimulant, et même en s'imitant et en se
recopiant (dans un premier temps) qu'en travaillant seul ou en en simple
relation avec l'adulte. De plus, (c'est malheureux à dire mais c'est un
constat) les relations de partenariat et d'entre-aide qui se créent entre
enfants semblent souvent beuacoup moins stressantes que les relations
adulte-enfant (et si bien sûr je m'inclus dans les adultes, j'ai la
prétention de penser que cette analyse n'est pas particulièrement due à
moi...) Alors pourquoi se priver de ce qui fonctionne et permet à l'enfant
de se construire plus facilement, de lever des blocages, d'engendrer plus de
confiance et de favoriser les apprentissages?

En conclusion provisoire je dirais que je ne me sens pas de compétences
particulières et suffisantes pour représenter la PMEV, mais que je suis prêt
à participer de manière très modeste, pour témoigner et échanger, à la
journée du 9 octobre.

A bientôt,

Alain Jourdan
classe de C.P
école élémentaire de Bernin
Isère





Message d'origne :

> Bonjour,
>
> L'A.P.S.I. (Association des psychologues scolaires de l'Isère)
> organise pour Octobre prochain des rencontres qui auront pour sujet "La
> demande d'étayage de certains enfants". Ces journées sont ouvertes à
> tous. Elles auront lieu les 7,8 et 9 octobre . La table ronde à propos
> des pédagogies "nouvelles" aura lieu le mercredi 9 octobre.
> Les projets de thèmes abordés lors de ces journées sont les suivants:
> - Le rapport au savoir, le désir d'apprendre,
> - Apprendre en groupe,
> - Les troubles pathologiques,
> - Les réponses de l'école: * la pédagogie différenciée,
> * les réseaux d'aide,
> * le partenariat autour de
> l'école.
> Dans le cadre du travail autour de la pédagogie différenciée, il me
> semblerait intéressant
> qu'il y ait une intervention à propos de la PMEV, tant au niveau des
> références théoriques à partir desquelles elle a été élaborée que sur
> ses mises en oeuvre dans une classe.
> J'ai donc proposé aux personnes qui s'occupent d'organiser ces
> rencontres d'essayer de trouver une ou plusieurs personnes
> qui seraient prêtes à le faire, .....d'où ce message.
> Si certains ou certaines d'entre vous sont intéressés,... je vous
> remercie de me le faire savoir, assez rapidement. En effet, le 27
> février, j'irai à la réunion de l'association pour parler succintement
> de la PMEV aux collègues qui planchent sur la préparation des
> rencontres. Les récents messages sur la liste, la présentation parue
> dans le bulletin ainsi que les quelques moments que j'ai passés dans
> la classe d'un collègue qui l'utilise devraient m'y aider. Pour la
> suite,
> il ne me semble guère possible d'envisager une intervention en octobre
> hormis par "des pratiquants" de cette démarche... Hors, ce n'est pas
> mon cas puisque je n'ai découvert la PMEV qu'au cours du dernier
> trimestre
> où j'étais en charge d'une classe...avant de partir en formation de
> psycho scolaire.
>
> J'espère que certains parmi vous seront partant...
> D'avance merci
>
> Isabelle Argalski
>
> ---------------------------------------------------------------------
> Pour vous desabonner, pour abonner un ami : rendez-vous a l'adresse
> http://www.lebulletinpmev.com/test_ml.html
> et completez le formulaire. Une confirmation par mel suivra.
> Les archives de la liste sont accessibles aux adresses suivantes :
> http://www.lebulletinpmev.com
> ou
> http://desette.free.fr
> et suivez le lien "Archives de la liste..."

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France