logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 1998

From: Thierry Duez  <tduez@c...>
Date: Mon Nov 30, 1998 4:26pm
Subject: retour en arrière (suite)


Comme Xavier, je pense qu'il y a des préalables (écoute, respect, en gros une certaine sécurité) à la mise en place de la PMEV, qu'elle favorise bien sûr, mais sans lesquels elle ne peut perdurer Donc j'ai mis le paquet :

Leçon à copier, 10 mn d'explications, exercice(s) écrit(s), notation, correction magistrale, et rebelotte la plus grande partie de la journée, avec un peu d'eps et un peu d'art plastique pour souffler. A 15h40 : bilan avant, maintenant, avantages et inconvénients... et là, cela devient intéressant :

Rachid : C'était mieux aujourd'hui parce que c'était plus calme. Cédric (catégorie emmerdeur gentil, mais usant) : Moi, c'était bien aujourd'hui. Moi : quelles notes as-tu eu ? C : 1/10, 8/10 et 8/10. Moi : Et tu penses que c'est bien un 1/10 ? As-tu compris au moins ? C : Ben ... non. Joshua (élève très lent et en difficulté) : Aujourd'hui, c'était mieux car on a travaillé beaucoup plus, presque toute la journée. Marcus (taquineur de service, toujours debout, mais bosse peu) : Oui mais on a pas fait de sciences ou d'Histoire ou de Géographie. Moi : et quelles notes as-tu eu ? J : 1/10, 1,5/10, 1/10. Moi : Tu es en train de me dire que tu préfère avoir l'impression que tu travailles, sans comprendre ce que tu fais, au lieu d'avoir le temps de faire les exercices jusqu'au bout, en ayant compris ce qui te permets ensuite d'en faire des plus difficiles ? J : ... Cédric : Ce qui n'était pas bien aujourd'hui, c'est qu'on était obligé de comprendre de la manière du maître, alors qu'avant, on pouvait comprendre à notre manière. Nathanaël (1 an d'avance au cm1, mais chiant ) : et moi j'ai réussi l'exercice de math aujourd'hui parce que ma mère m'en avait fait faire ce dimanche ! Florian : Ce qui ne va pas aussi, c'est qu'aujourd'hui, on a fait l'exercice tout de suite après la leçon, alors forcement on fait des erreurs parce que c'est trop tôt. Marianne : Moi je préfère comme ça car on a eu une vraie leçon. Marie : Et puis c'est pas bien car si on note, cela veut dire qu'on montre aux parents, alors qu'avant on s'entraînait. (surtout les mauvaises notes !) Bassirou (leader plutôt négatif, caïd du quartier, mais qui peut être sympa si...) : Oui, avant les parents ne venaient pas mettre le nez dans nos affaires. Moi : Il est l'heure, on reprend demain, avec la même organisation de journée.

Je remets donc le couvert demain, mais en me disant que tout n'est pas perdu et que l'on devrait arriver à s'en sortir.

A demain

Thierry Duez
Instit audonien de CM1/CM2 Pédagogie Freinet/Institutionnelle Pédagogie de la Maîtrise

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France