logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 1998

From: Chris. Mathieu  <cmathi02@c...>
Date: Wed Nov 25, 1998 8:16am
Subject: Re: et la correction ?


Bonjour,

Je souhaiterais clarifier un peu:
- C'est vrai, certains jours, j'ai trop d'élèves qui arrivent en même temps. Je leur fais donc des propositions: "Allez faire d'autres exercices pendant que je termine." - Après plusieurs semaines de pratique, les enfants font moins d"erreurs" dans leur choix. Si la réalisation d'un exercice leur pose problème, je demande à un autre qui se trouve devant le tableau de l'aider à choisir quelque chose de simple, que l'on connaît. Les enfants ne viennent plus demander d'explications. - A gauche, j'écoute d'une oreille un enfant qui lit. Je l'aide un peu, il recommence, si c'est nécessaire, il fait le travail qu'il ferait à sa place, mais je suis là (oreille sécurisante, oreille qui écoute, qui le prend en considération, voici mes objectifs), je l'écoute, comme j'écoute mon fils à la maison (il est dans ma classe aussi) pendant que je prépare le repas. A-t-il besoin d'autre chose cet enfant qui vient me lire son texte ? S'ils sont deux, ou trois, rarement plus d'ailleurs compte-tenu du nombre d'exercices, l'un va me faire sa lecture, l'autre sera sur l'ordinateur pour Lectra (un petit morceau des 12 textes que j'ai prévus sur trois semaines a été enregistré) et le troisième repart avec les exercices correspondants à son texte. De ce côté, un seul problème. Quand je fais lire V., cela me prend du temps, elle déchiffre à peine, elle prend lecture presque tous les jours, mais elle s'accomode de ma méthode, du peu de temps que je lui accorde, et elle progresse, parce que tous les jours elle lit. Heureusement, mon collègue de CM2 vient m'aider deux heures par semaine, pendant que ses élèves font de l'anglais. (Les enfants continuent même parfois de lire quand je m'absente pour faire une photocopie ou pour le téléphone.) - Côté correction: Les exercices doivent être bons. Une ou deux erreurs ont "le droit" d'être là. S'il y en a plus (Cela arrive lorsque l'on démarre un nouveau tableau), j'ai deux alternatives: je renvoie l'enfant à sa solitude comme tu dis ou je lui dis de changer d'exercice. Pour une ou deux erreurs, je souligne et l'enfant se débrouille. Je pratique de même pour les fautes de copie. De temps en temps, je discute avec un enfant sur une erreur vraiment pointue, qui me paraît importante, mais de moins en moins. Finalement, je préfère lui faire noter son travail sur le tableau pour la phase de bilan qui approche. Finalement, ces enfants qui vont et viennent pour se faire corriger, ne passent que très peu de temps au bureau. On ne se parle presque pas. Ils me donnent leur cahier et je leur rend. La correction est rapide car les exercices sont courts. Au bout de trois jours, je connais les réponses par coeur. Je préfère corriger tout de même car certains ont tendance à mal présenter leur travail, à faire beaucoup de fautes de copie, ... tout ce qui pourrait me discréditer auprès des parents. Je donne le cahier aux parents tous les samedis (et oui, j'ai gardé ces habitudes, mais cela ne me gêne en rien). Je ne veux pas couper le contact avec eux. Je ne suis pas pour. - Ce qui me pose le plus de problèmes à vrai dire, c'est lorsque je dois leur donner l'exercice qu'ils souhaitent. Sur les affiches qui correspondent au tableau général, j'ai indiqué le nom du livre dans lequel ils peuvent trouver l'exercice (J'ai beaucoup de livres pour faire peu de photocopie, économies, économies...). Je n'ai pas encore trouvé de solution pour qu'ils se servent (deux ou trois se servent seuls quand même).

Je reconnais que je ne vois pas passer la matinée, que c'est épuisant, mais ça l'était tout autant avant, car lorsque je ne fais rien, je m'ennuie.

Cordialement,

Christine Mathieu
Institutrice Ecole d'Hartennes-et-Taux (02) cmathi02@c... www.ac-amiens.fr/ecole02/ecole_hartennes

-----Message d'origine-----

De : Jean Michel Balanca jmbalanca@a... À : pedagogie-maitrise@onelist.com pedagogie-maitrise@onelist.com
Date : mercredi 25 novembre 1998 01:10 Objet : [pedagogie-maitrise] Re: et la correction ?

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France