logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   

Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Novembre

De: "lpamphile" <lpamphile@wanadoo.fr>
À: <pedagogie-maitrise@yahoogroupes.fr>
Objet: Re: [PMEV] bulletin n°6 : le début
Date : mercredi 21 novembre 2001 15:29

bonjour,
Je ne réponds pas dans le corps des messages précédents qui me semblent déjà
bien charges. Vous m'excuserez donc si je re reprends pas exactement vos
termes. Je suis conscient que cela peut changer le sens de ce que vous avez
voulu dire.
Ceci dit, je vais tenter de reprendre les différents prbs soulevés.

1- Cette grille est -elle utile ? n'est elle pas une surcharge de travail ?

C'est une vraie question. Je pense que cela engendre un travail
supplémentaire, c est indéniable et c est nié par personne me semble t il.
Alors, le jeu en vaut il la chandelle ? D un cote, on dit que les erreurs
que l on va répertorier sont celles auxquelles on peut s attendre pour une
classe donnée. Que c est donc inutile comme travail, et que finalement on
pourrait la remplir dés le départ cette grille. Alors a quoi bon ? De
l'autre, on met en avant que cela permet de bâtir le plan de travail de la
mini-période suivante et que ce celui-ci prend donc sens pour les enfants.
Ils font ces exercices car ils ont fait ces erreurs dans leur PE (production
écrite :))) )
Alors ? L'important, comme cela a été souligne, c'est d expliquer aux
enfants pourquoi ils font ce qu ils font. (mais est ce suffisant ? J'y
reviendrai un peu plus loin)
Le plan de travail peut être établi effectivement sans aucune grille. Est ce
artificiel ? Cela dépend du maître. Il y a d'autres solutions, d'autres
liens possibles avec le PdT. L'enseignant peut bâtir son PdT (Plan de
Travail) a partir de son projet d'écriture comme le fait Eric Guillome (cf.
le bulletin 2).
On pourrait aussi se dire que remplir une telle grille va aider les enfants
a prendre conscience de leur difficulté. Pour cela, peut être faudrait il
que l enseignant laisse remplir la grille par les enfants, pointant ainsi
leurs difficultés et donc celles de la classe. Cette grille servirait alors
de base pour l établissement du prochain PdT. L'enfant devient actif, il
peut prendre conscience de ses prbs. Il peut aussi les relativiser par
rapport a ses pairs.

2- "Le plan de travail naît il des IO ou de la situation des élèves ?"
Je serais tenter de dire des 2. Ce sont les difficultés des élèves qui
permettent l établissement du PdT, mais cela en liaison avec les IO. Les 2
me semblent indissociables.

3- Faut il "justifier" le PdT auprès des enfants ?
Le terme "justifier" est sans doute mal choisi. Mais "expliquer" le pourquoi
du PdT et son contenu, est ce suffisant ? En effet, expliquer ce n est pas
obligatoirement permettre a l'enfant de prendre conscience de ses
difficultés. Cette "conscientisation" doit se construire et c est la qu est
l enjeu. Mais comment ?
Une telle grille pourrait être un outil parmi d autres. Je n ai pas du tout
mis en place ce que je suggère dans la suite de ce message car je ne m étais
pas, jusqu alors, penche sur la question.
suggestion : afficher en classe une grille de relevé d erreurs durant une
mini-période. Chaque jour, les élèves iraient marquer les erreurs recenses
par le maître dessus (modalités a définir). Et, a la fin de la
MP(mini-période), on bâtit le prochain plan de travail en commun, a partir
de cette grille.

4- Sommes nous encore des "maîtres" ?
Une chose est sur, nous ne sommes plus des instituteurs, l'EN recrutant des
professeurs des écoles ;) Plus sérieusement, je pense que nous sommes
désormais des médiateurs : médiateur entre un savoir et des enfants (que ce
soit en remediation ou non, c est tjs la même tache de mise en relation)
mais pas seulement. N est ce pas dans les moments de conflits entre enfants
que nous sommes le plus des médiateurs ?

5- J'ai présenté ma manière de gérer le ti et ses corrections dans le
bulletin. Jy renvoie donc les personnes intéressées.

6- "Reste un pb concret : celui de l'article de Marie Hélène. Elle a voulu
témoigner." M.Monot

Il me semble que l'article devra mentionner qu il ne décrit pas LE
fonctionnement de la PMEV mais UN fonctionnement. C'est un temoignage.
L'utilisation d'une grille de relevé d erreurs pourrait d ailleurs se faire
sans être maître ou maîtresse PMEV. Ce qui importe pour nous, fonctionnant
en PMEV, c est le lien qui est fait entre cette grille et l établissement du
PdeT. C'est ainsi que cela pourrait être présentée dans le Bulletin. Ainsi,
si Eric Guillome faisait un lien par son projet d écriture, d autres le font
par une grille de relevé d erreurs. D autres se basent sur les IO. Sans
doute y a t il d autres entrées possibles. Sur son rapport de visite de
février 2001, mon conseiller pédagogique notait "peut être serait il
préférable de commencer par l'étude d'une histoire(sic) pour donner un peu
de sens a ce travail qui, s'il est présente ainsi me parait "systématique".
Il serait sûrement pertinent de repérer [les] notions nouvelles et de les
traiter par diverses entrées possibles." Le prb du lien semble donc reel.
Alors, je me permets de poser la question, sachant qu'actuellement dans ma
classe celui ci est plutot limite, quel sens prend le plan de travail auprès
de vos élèves ?
A vous la parole...


6bis- Intégrer ou non les échanges qui s'en sont suivis ? Jusqu'à
quel point ? Au risque de troubler ceux qui aiment les certitudes ? Ou
au contraire de "séduire" ceux qui aiment leur liberté ?" M.Monot

Je ne pense pas qu il faille intégrer les échanges. Je m explique. La
démarche du Bulletin est de soumettre avant publication ses articles a la
liste. Celle ci peut alors faire part de ses remarques a l'auteur. Elle
débat dessus afin d amender ceux-ci. Mais doit elle communiquer a ses
lecteurs la teneur de ces échanges? Aujourd'hui, je ne le pense pas.

J ai été un peu long et je m'en excuse.

cordialement
Laurent Pamphile


> ----- Original Message -----
> From: "Jean-Pierre Garcin" <jpg@fr.st>
> To: <pedagogie-maitrise@yahoogroupes.fr>
> Sent: Wednesday, November 21, 2001 7:41 AM
> Subject: Re: [PMEV] bulletin n°6 : le début
>
>
> JPG - Heureux que tu aies poursuivi l'échange ! :-)
>
> Qui "embrayera" ?

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France