logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Octobre

De: "Corinne COMPAYRE" <coco.one@wanadoo.fr>
À: <pedagogie-maitrise@yahoogroupes.fr>
Objet: Re: [PMEV] Urgent : Message SOS
Date : mercredi 3 octobre 2001 18:06

Bonjour,
J'ai mis en place cette année un fonctionnement PMEV dans ma classe de GS.
Pour éviter les trop grosses différences entre les "lents" et les "rapides",
j'ai mis en place un système de fiches obligatoires et facultatives. Ainsi,
celui qui ne travaille pas vite arrive quand même à remplir le "contrat".
Les plus futés ont compris qu'il vaut mieux faire d'abord les fiches à
étoile (obligatoires), afin ensuite de pouvoir choisir de faire ou non une
fiche!
Les plus lents ont aussi déjà compris qu'ils ne finiront pas tout s'ils font
des fiches non obligatoires!
C'est d'ailleurs très intéressant, et parfois amusant de suivre le
raisonnement des enfants de 5 ans qui découvrent ce fonctionnement: au fil
des semaines, leur façon de travailler évolue en fonction de leurs gouts, de
leurs envies, des contraintes....
En résumé, je suis très contente de voir fonctionner ma classe de cette
façon. Et les réactions des parents sont très favorables d'après les échos
qu'ils ont des enfants.

Je pense que plus tard dans l'année, je pourrais personnaliser les plans de
travail, mais pour l'instant, refaire toutes les fiches me prend un temps
considérable et on ne peut pas tout faire en même temps!!

Le bilan est effectivement un moment pas facile à gérer car il faut que les
enfants comprennent quelle en est l'utilité. C'est pour ça qu'il faut du
temps pour que cela se mette en place. Chez moi aussi, ça commence à venir.

J'encourage ceux qui, comme moi, débutent en PMEV cette année à ne pas
baisser les bras, j'entrevois déjà de telles satisfactions avec les enfants
que je suis convaincue que ça vaut le coup d'y aller à fond, de persévérer
pour qu'ensuite les enfants (et aussi la maîtresse!) passent une année
réussie dans tous les domaines.
Amicalement.
Corinne.

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France