logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert.gif (88 octets)  B2i                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Octobre

De: "Antoine Cantais" <Antoine.Cantais@ia59.ac-lille.fr>
À: <pedagogie-maitrise@yahoogroupes.fr>
Objet: Re: [PMEV] Urgent : Message SOS
Date : mercredi 3 octobre 2001 12:00

Se pose ici une fois de plus le problème des différences de rythme de
travail entre les élèves. Quoi qu'il en soit, les disparités que tente de
gommer la PMEV existent. Même si les lents à force vont plus vite, les
rapides, quoi qu'il en soit, auront aussi accéléré.

Se pose alors le problème de savoir s'il est raisonnable de donner le même
plan de travail à tous les élèves en quantité et en types d'activités. Car
le "lent" sait qu'il ne pourra terminer toutes les fiches du plan et cela
peut l'amener à baisser les bras. Ne vaudrait-il pas mieux s'accorder avec
lui au départ d'une "certaine quantité à produire" : il pourrait ainsi
réussir même s'il ne fait pas tout.

Amicalement

A. Cantais - 23 CM2 - Faches Thumesnil - Nord

> > ----- Message d'origine -----
> > De : "Sandrine RAUWEL" <rauwel.sandrine@wanadoo.fr>
> > À : <magui@offratel.nc>
> > Envoyé : mardi 2 octobre 2001 15:03
> > Objet : Re: 1er contact
> >
> > Bonjour
> >
> > Je vous écrit, car je suis dans une phase ambigue. Hier, un enfant m'a
> > demandé : "pourquoi, il y aura encore un plan 2 après le plan 3?". Puis
il a
> > soufflé de fatigue, l'air pas satisfait du tout.
> > Et voilà deux mois de vacances très studieuses, des nuits sans sommeil,
tout
> > le travail que nous avons effectué avec ma collègue, qui est réduit,
> > anéanti!
> > J'exagère à peine.
> > Je me demande si je suis sur le bon chemin. Les enfants n'aprécient pas
trop
> > le bilan, et ne viennent pas souvent s'y inscrire, de ce fait
j'appréhende
> > ce moment, et je le réduit de plus en plus (allez 5 mn en fin de
séance).
> > Il faut donc que je me résaisisse. Après tout, il y a aussi les enfants
pour
> > qui ça marche bien. Mais je n'ai pas encore trouvé cette ambiance
> > d'échanges, de construction collective qui devrait sortir du bilan.
> > J'essaie de suivre vos conseils, je relis le bulletin.
> > Ca fait quand même 3 semaines.
> > En plus j'ai deux enfants qui sont très très lents. Ils font une fiche
en 4
> > jours en moyenne. Ils attrapent un retard considérable par rapport aux
> > autres. Et pourtant je donne des niveaux de difficultés différents.

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France