logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Août

De: Michel MONOT <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Objet: Re: [PMEV] préperception, implicite, etc..
Date : jeudi 16 août 2001 03:20

Pas facile de savoir ce qui se passe dans la boîte noire mais de savoir que
des chercheurs canadiens auraient commencé à percer le secret de l'effet
placebo (Le Monde du 11 août) permet de rêver un peu que demain sera un
autre jour.

Pour ce qui est du sujet abordé par Gérard Maurice (compréhension de
l'implicite), je confirme que cela me parait entrer typiquement dans nos
préoccupations. Bien sûr, cela peut se travailler dans une classe frontale,
mais vues les "différences de rythme", je pense que les progressions
systématiquement mini-cycliques de la PMEV peuvent permettre de toucher plus
de monde, et notamment ceux qui justement sont le plus loin du compte.

Problème de ZPD bien sûr, mais aussi comme le dit JP Crespin de
"pré-perception", pour lequel je lui demande le plus d'infos qu'il propose
et que la liste serait certainement heureuse de recevoir.

Cela me semble aussi relever du "temps gagné par les apprentissages
antérieurs" évoqué dans le diagramme de Caroll qui sert un peu de base
d'approche pour la PM en général.

Bien sûr, le problème posé par JP Crespin est bien plus vaste. Mais que
répondre pour l'instant ?

A défaut de mieux, une politique de petits pas, comme toujours;

MM

----- Message d'origine -----
De : <jean_pierre_crespin@yahoo.fr>
À : <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Envoyé : jeudi 16 août 2001 06:53
Objet : Re: [PMEV] le bulletin 4 : du nouveau


| --- Michel MONOT a écrit :
| > Mine de rien, c'est un problème majeur. Certains
| enfants y accèdent
| > "naturellement", mais pour d'autres,
| > cela reste une barrière très ségrégative.
| >
| > MM
|
| @@@@@@@@@@@@@@@@@
| Bonsoir à tous,
| Je n'ai pas l'habitude d'intervenir sur la liste
| PMEV mais la lecture reste quand même mon "dada"... En
| effet cette capacité qu'ont les enfants à saisir des
| indices pertinents qui orientent sa lecture
| prioritairement vers une lecture du sens me paraît
| être l'un des problèmes les plus importants de l'école
| actuelle.
| Il s'agit d'une potentialité du cerveau humain
| qui pourrait s'appeler la "pré-perception"*, qui fait
| gagner quelques poignées de millièmes de secondes,
| mais qui change tout quant à la qualité du traitement
| de l'information. Est-ce seulement un gain en vitesse
| ou en même temps un gain en qualité?
| Je me contente de poser la question et je demande
| aux membres de la liste:
|
| - Que peut apporter la PMEV dans ce domaine très
| précis des processus neuronaux impliqués dans la
| lecture? Action principale du médiateur qu'est
| l'enseignant du groupe-classe? Interactions dans le
| groupe? Limites des stratégies pédagogiques à mettre
| en oeuvre?
|
| Merci de vos éventuelles réponses sur ce sujet
| qui me passionne.
|
| Jean-Pierre Crespin
| (Zoltar sur listecolfr)
|
| * Je peux donner de plus amples renseignements sur ce
| point si nécessaire.

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France