logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Avril

De: Jean-Pierre Garcin <j-p.garcin@mail.dotcom.fr>
À: Liste PMEV <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Objet: Re: [PMEV] _Tous_ les enfants, les _mêmes_ fiches ?
Date : samedi 5 mai 2001 17:51

Le 4/05/01 19:55, Philippe Ruelen a écrit :

> Je préfère tenter de leur faire prendre conscience que l'important est de
> COMPRENDRE plutôt que d'emmagasiner des fiches justes. Petit à petit, ça
> fait son chemin, et les moments d'échanges entre pairs à leurs tables
> s'avèrent être très efficaces, car ils deviennent soucieux de COMPRENDRE ...
> et non de FAIRE.
> S'activer : oui si le but est la compréhension et non la réussite à
> l'exercice .
>
>
> Philippe Ruelen

Bonjour,

Je ne comprends pas bien Philippe cette distinction que tu fais entre la
production et la compréhension (opposer quantité et qualité ?).

Les élèves sont-ils acteurs ou spectateurs ? Faut-il aller vers la
connaissance ou vient-elle à nous ?

L'athlète comme le musicien font leurs gammes. Ces entraînements sont
nécessaires à la pleine maîtrise de leur spécialité. Je veux dire que la
compréhension brute (la révélation ?) ne suffit pas, il faut manipuler la
notion, la triturer en tous sens, la presser pour en récupérer toute
l'essence. C'est l'objet des exercices que nous proposons à nos élèves. Le
moindre d'entre eux prévoit un "piège", une difficulté complémentaire,
propose un nouvel éclairage. En ce sens, la situation-problème est à mon
sens présente dans chaque exercice.
Je pense que la production est indispensable et participe de la
compréhension.

Comme toi, je vois les effets positifs des échanges entre pairs ; comme
Laurent, je vois aussi que trop d'oral au moment du TI tue l'action... C'est
à mon sens affaire de dosage en relation étroite avec les conditions
d'enseignement (selon que la salle est sonore ou pas, l'effectif, le profil
des élèves...)

Cordialement,

------------------------------------
Jean-Pierre Garcin - Loiret - 29 CM1
j-p.garcin@mail.dotcom.fr
http://www.jpg.fr.st/
------------------------------------

Devant les bois, les blés, j'étais béat benêt :
Je lisais ce qui ne se lit pas :
Les nuages, les vents, les rochers, les ébats
De la lune dans les bois.

Et le ciel avec son grand étang courbé
Où le soleil tout le jour accroît son caillou,
Onde par onde, et le déferlement changeant
Des nuages disposaient de moi.

Les arbres tournaient lentement en moi
Leurs pages tantôt bruyantes, tantôt muettes,
Tantôt épaisses et jaunies, les saisons
Me donnaient des leçons.

Armand Robin

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France