logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Avril

De: M. Monot <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Objet: Re: [PMEV] Fw: _Tous_ les enfants, les _mêmes_ fiches ?
Date : lundi 30 avril 2001 19:54

Laurent a écrit :

----- Original Message -----
From: <laurent_usep@onetelnet.fr>
To: <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Sent: Monday, April 30, 2001 2:09 AM
Subject: Re: [PMEV] Fw: _Tous_ les enfants, les _mêmes_ fiches ?

| Pendant le Ti, mes eleves n ont pas le droit d echanger, sauf au
coin fiches
| ou ils peuvent se donner des conseils pour choisir leur exercice.
Mais de
| retour a leur place, ce doit etre le silence. Autant te dire que ce
n est
| pas tous les jours faciles, mais cela me semble indispensable pour
qu ils
| bossent un peu ces cherubins ;)

Cette conception du TI ne sera pas la plus populaire - au fait,
qu'entend on par là ? - mais elle mérite attention.
Certains diront je crois qu'elle n'est pas très "tendance"...

Pas facile, j'en conviens, mais peut être le meilleur moyen d'en
sortir, de débarasser les élèves de représentations parfois proches de
la "mentalité d'assisté".

Nombre d'élèves sont toujours prêts à lancer des SOS pour aller soit
disant demander un tuyau à un copain. Et le temps du TI est alors
détourné pour eux de sa fonction initiale. Concentration, réflexion,
sont alors des mots.

Par effet de ricochet, ou si vous préférez dans la logique de notre
conception systémique de la classe, le moment de bilan est à son tour
plus ou moins dénaturé. La nécessité des échanges s'estompe, la
rigueur langagière reste le privilège de ceux qui ont tout.

L'élève n'a alors tenu son rôle ni durant le TI ni pendant le bilan
et, pour faire bonne mesure, il a pu parasiter plus ou moins celui du
maître. Faire de la discipline, rappeler au calme, ce n'est pas le
meilleur du rôle du maître.

Je sais que cette conception peut paraitre trop raide, intégriste même
dira-t-on. Elle est seulement "systémique", elle essaye de jouer avec
souplesse de la spécificité de chacun de ces moments et des
interactions constructives qui peuvent s'en dégager.

Populaire cette conception ? Sans doute pas. Elle ne peut guère plaire
aux élèves et même les maîtres la trouveront trop raide. Mais elle
correspond cependant à ce dont les élèves les plus démunis auraient le
plus besoin, et en ce sens donc, "populaire".

Pas facile a dit Laurent et j'en conviens. Pas "tendance" non plus, et
même pluitôt "ringarde".

Mais c'est un bon point de repère.

MM

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France