logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Avril

De: Antoine Cantais <Antoine.Cantais@ia59.ac-lille.fr>
À: <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Objet: Re: [PMEV] Fw: _Tous_ les enfants, les _mêmes_ fiches ?
Date : dimanche 29 avril 2001 23:35

Le message de Nicolas m'interpelle et pose, me semble-t-il, de véritables
problèmes.

Il est évident qu'un fonctionnement de type "PMEV" sous-entend des
comportements très "scolaires" chez les enfants. Pas de gâteaux à fabriquer
à la clé, pas de correspondants avec qui on prépare une rencontre, pas de
projets liés au TI. Attention, je ne suis pas entrain de dire que la
solution est dans la pédagogie du projet ! M. Monot a l'habitude de dire
qu'en PMEV, l'important c'est le projet d'apprendre. Qu'en est-il de ceux
qui n'adhèrent jamais à ce projet ?
Pour ma part, je ne suis pas en ZEP et la population relativement
privilégiée de ma classe fait que je ne suis pas confronté aux problèmes de
Nicolas. Cependant, même dans un tel milieu, d'énormes disparités existent
quant à la quantité de travail produit. Quand il s'agit d'un problème de
"motivation" (terme à employer avec prudence) persistant, je peux la plupart
du temps "utiliser" les parents qui dans ce milieu sont en attente de
résultats, pour faire pression.

Un autre problème à résoudre est celui des élèves qui produisent beaucoup
mais avec très peu de réussite (4 ou 5 élèves cette année), ceux pour
lesquels les aides mises à disposition sont peu ou pas efficaces (le bilan
par exemple). Pour eux, comme le dit Nicolas, les "sortir" au moins
partiellement du plan de travail, leur proposer un travail différent, me
semble être la seule solution ? J'y réfléchis pour l'année prochaine mais
cela ne me paraît pas évident compte tenu du travail personnel que je dois
déjà fournir pour un "simple" fonctionnement en PMEV...

Dans son message, Nicolas évoque aussi le rôle du maître trop absorbé à mon
sens par les corrections pendant les TI. J'ai choisi de différer les moments
de corrections des cahiers (en dehors des heures de classe... Quel boulot !)
et comme lui, j'utilise les moments de TI pour aider les élèves.

Je suis , pour ma part, convaincu que la PMEV est très bénéfique aux "bons"
élèves, qui ne doivent plus attendre, qui savent parfaitement tirer profit d
es moments de bilan, des ressources disponibles. Qu'en est-il des élèves "en
difficulté", des écarts qui les séparent des "bons": j'ai dans ce domaine,
comme Nicolas, beaucoup moins de certitudes et beaucoup d'interrogations...

Désolé Nicolas que mon témoignage ne t'apporte pas beaucoup de solutions.

Amicalement

Antoine cantais - 26 CM2 - Faches Thumesnil - Nord
antoine.cantais@ia59.ac-lille.fr

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France