logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Avril

De: M. Monot <magui@offratel.nc>
À: <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Objet: Re: [PMEV] Bilan et interrogations après 3 semaines..;
Date : lundi 9 avril 2001 08:45


----- Original Message -----
From: "wanadoo.fr" <DJSEB@wanadoo.fr>
To: <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Sent: Sunday, April 08, 2001 6:13 PM
Subject: [PMEV] Bilan et interrogations après 3 semaines..;


| Bilan de mes 2 semaines de PMEv
| Certains élèves n'ont fait que 4 ou 5 fiches alors que d'autres en
ont fait
| plus de 20. Je trouve que la période de 3 semaines est longue je
pense que 2
| semaines suffiraient Les compétences à acquérir en 2 semaines
seraient
| moindre et pour moi la correction des fiches plus aisée (moins de
fiches
| différentes à recorriger à chaque fois) la correction est plus
longue quand
| les fiches sont diverses

La mise en place pose toujours quelques problèmes, variables selon les
situations. Les élèves ont à se familiariser avec un fonctionnement
différent, et remettre en cause des habitudes bien ancrées est pârfois
difficile. Et vous même avez aussi à vous adapter, ce qui ne va pas de
soi, nous en sommes bien conscients.

Deux semaines si vous voulez, les "principes" de la PMEV ne seront pas
malmenés pour autant ! Vous êtes ici la seule à pouvoir juger
correstement. Il se peut qu'après avoir adopté ce rythme pour vous
faciliter la mise en place vous ayez ensuite le sentiment de pouvoir
revenir à une période plus longue. Mais ce n'est qu'une hypothèse et
ce sera à vous d'apprécier.

| Quelquefois au bureau malgré les consignes je me retrouve avec 4 ou
5
| enfants qui attendent

Cela s'observe au début et n'a rien de dramatique. Les élèves ont
besoin d'un tête à tête avec vous : pas trop, mais un peu.

|
| Les enfants ont du mal à choisir leurs fiches d'où un temps
important passé
| sur les tables où sont les dossiers et des bavardages. Les enfants
se
| retrouvent nombreux aux tables et cela surtout au début de chaque
période de
| TI

Je pense que cela devrait pouvoir s'arranger sans trop sévir.
J'ai souvent constaté des faits de même ordre mais il m'était apparu
que les enfants ne bavardaient pas. Ils échangeaient à propos du
travail à faire, et tout est question ici de "niveau sonore". Il y a
des maîtres qui le supportent, d'autres non, c'est un fait : en PMEV,
ce niveau sonore peut être très réduit d'ou la satisfaction des
maîtres qui l'ont adopté pour cette raison. Cela existe, en
particulier chez des collègues d'un certain âge et fatigués qui bien
souvent, pour cette raison même et à tort ou à raison, n'avaient pas
quitté le "frontal". Mais cela n'est pas le monopole des anciens :
beaucoup de jeunes ont la même motivation, moins à cause du "bruit"
que par souci d'apprendre aux enfants à se maîtriser pour mieux
travailler.

| Je trouve que la classe est plus bruyante que d'habitude

Peut être une question de mise en place ? Cela devrait pouvoir se
résoudre.

| Il faut guider les enfants pour le bilan oral

Il arrive aussi que des maîtres fassent une sorte de "répétition" du
bilan avec les enfants craintifs ou peu à l'aise, qui prennent alors
plus d'audace ayant été "validés" par le maître..

voire choisir ceux qui ont été
| en échec sur une fiche et les faire passer au bilan oral.

Attention, il peut y avoir problème. Dans cette situation, une autre
formule serait de faire passer un élève qui a réussi la même fiche,
d'orienter éventuellement la prestation pour que l'élève en difficulté
puisse observer, écouter et s'y retrouver.
Mais je ne condamne pas pour autant votre manière de faire : cet
enfant en difficulté va devoir analyser ce qu'il a fait ou pas fait,
s'efforcer ensuite d'intégrer les réponse des camarades, etc.. C'est
bon aussi, très bon même, si le climat reste chaleureux.

| Certains n'osent pas aller parler oralement s'ils n'y sont pas
poussés

Très classique, notamment chez les filles, contrairement à ce qu'on
peut penser. Je me souviens d'une tête de classe qui avait un sens
aigü de la réserve. Question de culture familliale.

| Ceci dit le bilan oral se passe très bien. Les enfants sont très
actifs
| A la fin du bilan je donne toujours un résumé du thème étudié.
| à coller dans le cahier outil ce qui nécessite que je prépare toutes
les
| photocopies au début de chaque période de travail car je ne sais
quand sera
| évoqué telle compétence.

Mais vous pouvez évidemment préparer ces documents longtemps à
l'avance, au moins au brouillon. Avec un ordinateur, cela se fait
assez bien. Bien sûr, quand on aura des ordinateurs programmés à cette
fin, ce sera parfait ... :-))

| Comment faites vous pour les "outils références" ? Je n'ai rien
trouvé dans
| les documents PMEV ?

Les co listiers vont vous répondre....

|
| Bilan de mes élèves
| Que pensez vous de notre nouvelle façon de travailler ?
|
| J'aim e travailler avec des fiches.
| J'aime bien faire des fiches parce que dans les autres classes "on y
faisait
| pas" j'aime bien les fiches car on travaille ensemble
| le bilan oral c'est mieux ça nous aide beaucoup
| j'aime parce qquèe les fiches sont bien faites, les exercices sont
bien
| faits, bien expliqué, les bilans permettent de bien comprendre les
lecçons
| j'aime bien car cela m'aide à comprendre et en contrôle j'aurai
moins de
| difficultés surtout en fraction et en orthographe
| je déteste parce que c'est pas bien parce qu'on en fait tous les
matins
| j'aime bien le travail individuel parce que quand on ne sait pas
quelque
| chose on explique et après on peut le faire
| j'aime bien parce que il y a toutes sortes de fiches il ya des
bilans à
| l'oral alors ça nous apprend plus de choses
| j'aime le travail individuel c'est plus facile d'apprendre les
fiches sont
| faciles quand il y a une fiche mal faite ont fait un bilan oral
comme ça on
| comprend tout de suite
| j'aime car on apprend plus vite plein de leçons
| j'aime parce que on apprend beaucoup mieux que d'habitude et pour
les bilans
| on peut mieux se débloquer
| Non je n'aime pas car tout le monde en profite pour parler, que l'on
doit
| attendre avant de trouver sa fiche, que c'est toujours les mêmes qui
font le
| bilan oral
| mais j'aime quand même car ça nous fait apprendre tout seul comme
des grands
|
| Voici un aperçu de mes élèves. Il mériterait d'être analysé.
| ce que je ferai peut être plus tard (mais manque de temps)
|
| c'est plutôt positif dans l'ensemble.
|

Je crois en effet que tout est dit ! Les enfants sentent qu'il se
passe quelque chose, et ce n'est pas seulement l'attrait de la
nouveauté. Quant aux réfractaires, j'en ai souvent vu revenir à de
meilleurs sentiments quand ils se sentaient minoritaires.

| Petite question

| Le plan de travail constitue-t-il la seule évaluation ? N'y -a-t-il
plus de
| bilans?
|

Beaucoup pratiquent des évaluations de fin de période. Et des
évaluations de fin de trimestre. Vous devriez trouver des exemples par
le canal de la liste.

Merci pour votre témoignage, et bon courage.

MM

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France